Son iPhone prend feu dans sa poche et lui brûle la cuisse

International

CHAUD - Un cycliste australien a été sévèrement blessé par son iPhone, qui a pris feu dans sa poche. Bilan : une impressionnante brûlure au troisième degré sur l’arrière d’une cuisse. Le malheureux entend désormais alerter les utilisateurs sur les dangers potentiels des smartphones et de leur batterie au lithium.

Il n’en veut pas à Apple, dit-il. Gareth Clear, un Australien de 36 ans, aurait pourtant de bonnes raisons d'être fâché contre la firme à la pomme. Au cours d’une banale promenade à vélo, et suite à une chute sans gravité, ce cycliste a soudainement vu "de la fumée sortir de (sa) poche arrière" où se trouvait alors l’appareil, rapporte le Sydney Morning Herald . "J’ai alors senti une violente douleur, une chaleur intense. Je me rappelle avoir regardé ma jambe, et y avoir vu une matière noire qui sentait le phosphore."

Une greffe de peau nécessaire

En quelques secondes seulement, les composés chimiques de la batterie ont fait leur office, brûlant les vêtements du jeune homme et attaquant sa peau dans la foulée. Une blessure telle que le personnel du Royal North Shore Hospital, où Gareth a été admis, a dû l’opérer rapidement et procéder à une greffe de peau pour le soigner.

Après avoir relaté son aventure sur les réseaux sociaux, Gareth a été contacté par Apple, à qui il a demandé une enquête. Le cycliste blessé souhaite désormais alerter les gens sur les dangers des batteries au lithium. "Je pense qu’Apple est une super compagnie, et j’utilise ses produits tous les jours (…). Mais un jour, vous réalisez combien ces appareils sont envahissants. Et plus les gens les utiliseront sans en connaître les dangers potentiels, plus ce genre d'accidents arrivera."

L'instabilité des batteries au lithium

Ce n’est en effet pas la première fois que des problèmes de combustion/explosion impliquant des batteries au lithium-ion sont pointés du doigt par les consommateurs et les associations. Les exemples, vidéos à l'appui, se multiplient sur Internet, même si tous ne donnent heureusement pas lieu à des accidents comme celui de Gareth. Rappelons que les batteries lithium-ion sont utilisées dans les smartphones, mais aussi dans les tablettes, les consoles de jeu portables ou... les cigarettes électroniques.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter