Son livre étrille Donald Trump : qui est Mary Trump, la nièce qui balance sur son oncle président ?

Son livre étrille Donald Trump : qui est Mary Trump, la nièce qui balance sur son oncle président ?
International

LINGES SALES EN FAMILLE - Après la charge de John Bolton contre Donald Trump, un nouveau livre lève le voile sur le président des Etats-Unis. Son auteure : Mary Trump, nièce du président à la plume vindicative qui règle ses comptes en public.

Donald Trump a grandi dans une famille dysfonctionnelle dirigée par un père "dominateur" ayant contribué à faire de lui un "menteur narcissique". C'est ce que raconte en substance un livre à paraître intitulé Too Much and Never Enough: How My Family Created the World's Most Dangerous Man ("Trop et jamais assez: comment ma famille a créé l'homme le plus dangereux du monde", en français) ayant la particularité d'avoir été rédigé au vitriol par la nièce du président des Etats-Unis : Mary Trump.

Elle est la fille de Fred Trump Jr., frère aîné du président, décédé jeune en 1981 à 42 ans, des suites de son alcoolisme. La femme était alors âgée de 16 ans. Lors de ses études à l’université de Tufts, près de Boston, elle a dévoré le livre Le bruit et la fureur de William Faulkner (1929), une fresque terriblement lucide sur les Compson, une vieille famille sudiste hautaine et fermement esclavagiste, jadis pourvue de tous les privilèges liés à sa fortune, en chute libre financièrement, socialement et psychologiquement, où les diverses générations se déchirent face aux malheurs de la vie du clan. Et y a trouvé un écho à ce qu'elle vit chez les Trump. A tel point qu'elle a crée une société au nom de Compson Enterprises LLC.

Après avoir observé pendant de longs mois les patients schizophrènes d'un hôpital de Long Island, Mary Trump rédige un manuel sur le sujet Diagnosis : Schizophrenia et obtient un diplôme de psychologue en 2000. Un métier qu'elle a embrassé pour son acuité à examiner les comportements humains. 

Lire aussi

L'envie de venger son père

Dans son ouvrage de 240 pages, cette femme de 55 ans, qui a rompu depuis longtemps avec son oncle devenu président, mêle "histoire familiale et analyse psychologique de son oncle", selon le Washington Post. Elle explique notamment comment son père était méprisé et "moqué" par son grand-père "dominateur", Fred Sr. Et comment Donald Trump, sept ans plus jeune que Fred Junior, a appris "à mentir pour se mettre en valeur" après avoir été témoin des humiliations subies par son aîné de sept ans qui marchait sur les traces du père promoteur, qui se prédestinait à rejoindre les affaires familiales, qui rêvait d'être pilote. Cas exceptionnel : dans une interview au Washington Post réalisée en 2019, Donald Trump avait fait montre de contrition, avouant "regretter d’avoir mis la pression" sur son frère aîné. Pas de quoi effacer l'ardoise.

Une sombre affaire d'héritage après la mort du patriarche Fred Sr. le 25 juin 1999 reste en travers de la gorge de Mary et de son frère Fred III qui, lésés, ont poursuivi le clan Trump en justice, affirmant que le testament avait été illégalement modifié pour les priver de leur part. En réaction à cette attaque, Donald et son frère Robert ont décidé de concert de cesser de payer les soins de William, le fils de Fred III, atteint de paralysie cérébrale. 

Le soir de son élection de son oncle aux élections présidentielles américaines le 9 novembre 2016, Mary Trump s'exclame sur Twitter : "This is one of the worst night of my life" ("C'est l'une des pires soirées de ma vie"). Il n'est plus question d'avancer masquée, assumant ce patronyme comme un fardeau.

Lire aussi

"Je ne peux pas le laisser détruire mon pays"

Selon le New York Times, la nièce du président décrit dans son livre un climat familial de "convoitise, trahisons et tensions fratricides" pour expliquer comment Donald Trump a acquis des "comportements tordus" : "Les pathologies de Donald sont si complexes et ses comportements souvent si inexplicables qu'établir un diagnostic complet demanderait toute une batterie de tests psychologiques et neurophysiques qu'il ne passera jamais", écrit-elle, selon le quotidien new-yorkais.

Elle affirme aussi que l'ex-magnat de l'immobilier new-yorkais a payé quelqu'un pour passer à sa place les tests américains d'admission à l'université SAT, selon le New York Times, qui ne dit pas si elle fournit des preuves. "Donald, suivant l'exemple de mon grand-père et avec la complicité, le silence et l'inaction de ses frères et sœurs, a détruit mon père. Je ne peux pas le laisser détruire mon pays", écrit encore la nièce, citée par CNN

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

"C'est un livre mensonger", a contre-attaqué mardi la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnany. "Ce sont des allégations ridicules, absurdes, qui n'ont absolument aucun fondement. Je n'ai pas encore vu le livre, mais c'est un livre mensonger." La sortie de l'ouvrage a été avancée au 14 juillet. A moins de quatre mois de la présidentielle américaine, il est déjà numéro 1 des ventes de livres sur Amazon, juste devant le livre de l'ex-conseiller à la sécurité John Bolton, paru en juin, également très critique de Donald Trump.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent