Son réveil n'a pas sonné : Dawood, 15 ans, seul survivant de sa classe après le massacre de Peshawar

Son réveil n'a pas sonné : Dawood, 15 ans, seul survivant de sa classe après le massacre de Peshawar
International

PAKISTAN – Un jeune garçon de 15 ans a eu la chance d'échapper à la sanglante attaque terroriste qui a décimé mardi une école au Pakistan. Il doit la vie à une panne de réveil.

Depuis le carnage perpétré par les talibans dans son école, Dawood se mure dans le silence et ne "montre aucune émotion", a raconté son grand frère à The Express Tribune.

EN SAVOIR +
>> Après le massacre de Peshawar, le Pakistan rétablit la peine de mort
>>

Selon ce quotidien anglophone du Pakistan , le garçon de 15 ans a enterré six de ses camarades les plus proches en une journée. Dans sa classe, aucun élève n'a survécu à la sanglante attaque terroriste qui a tué mardi 141 personnes, dont 132 enfants , dans une école de Peshawar (nord-ouest du pays). "Il n'y a plus de classe 9", a ainsi tweeté une professeure pakistanaise :

"C'est le destin"

C'est la hasard qui a permis à Dawood d'avoir la vie sauve. Lundi soir, ce passionné de judo avait en effet assisté à un mariage. Et le matin, son réveil n'a pas sonné. Il était donc chez lui lorsque l'attaque a commencé dans la matinée. "C'est le destin", a sobrement commenté son frère aîné Sufyan Ibrahim.

Le jeune garçon a ainsi échappé au cauchemar sans nom vécu par ses camarades lors de ce massacre, qui s'est achevé après plus de sept heures de combat par la mort des six assaillants. Selon des témoins, ceux-ci étaient passés de classe en classe pour abattre les enfants. Sur son lit d'hôpital, l'un des survivants, Shahrukh Khan, 16 ans, a ainsi raconté comment les talibans avaient traqué les écoliers jusque sous les bancs pour les tuer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent