Sorti des soins intensifs, Boris Johnson n'est pas encore "tiré d'affaire", avertit son père

Sorti des soins intensifs, Boris Johnson n'est pas encore "tiré d'affaire", avertit son père
International

ETAT DE SANTE - Le porte-parole du Premier ministre britannique a indiqué ce jeudi soir que Boris Johnson avait quitté l'unité de soins intensifs après y avoir été admis lundi. "Le Premier ministre a été transféré des soins intensifs vers un autre service de l'hôpital" a-t-il indiqué.

Sorti jeudi 9 avril de l'unité des soins intensifs où il avait été admis trois jours plus tôt dans la soirée, le Premier ministre britannique Boris Johnson n'est pas encore "tiré d'affaire", a averti son père Stanley Johnson, sur la BBC vendredi 10 avril. Il doit "prendre le temps" de se reposer pour se remettre de son infection au Covid-19.

Le dirigeant conservateur de 55 ans a été transféré vers un autre service de l'hôpital londonien de St Thomas et placé "sous surveillance étroite pendant la phase initiale de sa guérison", selon le porte-parole du 10 Downing Street. "Tel que je le comprends, il a été transféré des soins intensifs vers une unité de récupération, mais je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il est tiré d'affaire", a indiqué son père. 

Il s'est presque sacrifié"- Stanley Johnson, le père du Premier ministre britannique

"Il doit prendre le temps. Je ne peux pas croire que vous vous en sortiez et retourniez directement à Downing Street et repreniez les rênes sans une période de réajustement", a ajouté Stanley Johnson. Cet ancien fonctionnaire européen a vu dans la maladie qui a frappé son fils met en exergue la gravité de la pandémie : "Il s'est presque sacrifié. Nous devons nous assurer de jouer le match correctement maintenant". Une référence au fait que Boris Johnson, après avoir traité la crise avec une certaine légèreté (il affirmait continuer à serrer des mains dans les rues jusqu'à la mi-mars, ndlr), avait poursuivi sa gestion du pays alors qu'il était en quarantaine depuis chez lui.

Diagnostiqué positif au Covid-19 fin mars, Boris Johnson est à ce jour le seul chef de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé par la virus, qui a fait près de 8.000 morts dans le pays. Ces dernières 24 heures, le Premier ministre a pu "s'asseoir sur son lit" et "parler avec les soignants" de l'hôpital Sainte Therese.

Lire aussi

L'hospitalisation dimanche du charismatique mais non moins clivant dirigeant conservateur de 55 ans, dix jours après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19, puis son transfert en soins intensifs lundi soir avaient choqué au Royaume-Uni. L'amélioration de son état est une des rares notes positives au moment où ce pays s'enfonce dans la crise du nouveau coronavirus, avec des bilans humains quotidiens parmi les plus élevés en Europe. 

Jeudi 9 avril, le Royaume-Uni a enregistré 881 décès supplémentaires de patients, portant le total à 7.978 morts à l'hôpital, selon un compte-rendu quotidien communiqué ce jeudi par le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui dirige provisoirement le gouvernement.

Écoutez cet épisode quand vous le souhaitez

- Sur Apple Podcast

- Sur Spotify

- Sur Deezer

Et sur toutes les autres plateformes et applications de podcast en cherchant "On Déconfine l’info". 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

Retrouvez notre podcast quotidien pour vous accompagner le temps que durera l’épidémie de Covid-19, pendant le confinement, et pour préparer la vie d’après. Tous les jours, Cédric Ingrand et les rédactions de TF1 et LCI répondent à vos questions, sur la santé, l’économie, la vie quotidienne, pour mieux vivre cette période si particulière, et même en trouver les côtés positifs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent