Sortie des Etats-Unis de l’accord de Paris : Elon Musk et le PDG de Disney ne veulent plus conseiller Trump

BYE BYE - Le médiatique PDG de Tesla Elon Musk ainsi que Robert Iger, PDG de Disney, ont annoncé jeudi qu’ils quittaient le groupe de grands patrons conseillant Donald Trump, après que celui-ci ait décidé de quitter l’accord de Paris sur le climat.

Sa décision ne se sera pas fait attendre. Dans les minutes qui ont suivi l’annonce de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, le PDG de Tesla Elon Musk a partagé sur Twitter sa décision de ne plus conseiller son président. "Je quitte les conseils présidentiels. Le changement climatique est réel. Quitter Paris n’est pas bon pour l’Amérique et le monde", a-t-il tweeté.

Grand défenseur des énergies renouvelables, Elon Musk avait menacé de quitter le groupe de grands patrons qui conseillent Donald Trump si le président mettait à exécution son envie de se retirer de l’accord de Paris. Il a été rejoint dans son choix par Robert Iger, PDG de Disney (qui comprend les studios Walt Disney, les parcs d’attractions, ainsi que les chaînes de télévision ESPN et ABC). Les deux hommes avaient accepté de conseiller le président américain malgré leur désaccord avec ses principales idées, afin de représenter des avis différends que ceux de ses conseillers habituels.


"Par principe, j’ai démissionnée du Conseil du président après le retrait de l’accord de Paris", a tweeté Robert Iger. 

Un autre grand patron, celui de General Electric Jeff Immelt (qui ne fait pas partie du cercle de conseillers de Donald Trump) a lui aussi condamné la décision du président américain. "Je suis déçu par la décision sur l’accord de Paris. Le changement climatique est réel. L’industrie doit maintenant prendre la tête et ne plus dépendre du gouvernement", a-t-il écrit sur Twitter.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter