Soupçons de fraude : la Suisse pourrait transmettre à la France l'identité de 40.000 comptes

International

Toute L'info sur

La Matinale

LE CHIFFRE ECO - Dans quelques jours, la Suisse pourra livrer au fisc français les noms de quelque 40 000 personnes soupçonnées de fraude.

Vendredi dernier, UBS, la plus grande banque suisse, a été contrainte par le Tribunal fédéral à livrer à Bercy les noms de 40 000 fraudeurs français. Ils sont soupçonnés de cacher presque dix milliards d'euros dans les coffres d'UBS. Cela fait trois ans que Bercy tentait d'obtenir cette liste. Déjà condamnée dans une affaire d'évasion fiscale, UBS a collaboré avec l'Etat français, à condition que les noms ne soient utilisables que par le fisc. Le secret bancaire suisse vole-t-il en éclat ?

Ce mardi 30 juillet 2019, Fabrice Lundy, dans sa chronique "Le chiffre éco", nous parle de la décision d'UBS de livrer à l'Etat français 40 000 noms d'évadés fiscaux. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 30/07/2019 présentée par Julie Hammet sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Julie Hammet vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter