Sous-marin danois : la tête de la journaliste suédoise Kim Wall retrouvée

DirectLCI
ENQUÊTE - Plus de deux mois après la disparition de la journaliste Kim Wall, la police danoise a affirmé ce samedi avoir retrouvé la tête de la jeune femme. Le 22 août dernier, son torse avait été retrouvé.

La police danoise a annoncé ce samedi avoir retrouvé la tête de la journaliste suédoise Kim Wall disparue depuis le 10 août dernier.


La tête et les jambes ont été découvertes dans un sac, alors que les vêtements de la jeune femme étaient rassemblés dans un second sac, a précisé l'inspecteur de la police de Copenhague, Jens Moller Jensen. "La nuit dernière, notre dentiste légiste a confirmé qu'il s'agissait de Kim wall", a-t-il déclaré.


Le 22 août dernier, le torse mutilé de la jeune femme avait été retrouvé sur les rives de l'Öresund au Danemark. 

Un voyage sans retour

Le 10 août dernier, elle était montée à bord du Nautilus, un sous-marin fabriquée de toute pièce par Peter Madsen, inventeur génial et controversé de 46 ans. Mais elle n'est jamais revenue de son reportage sur le sous-marin Nautilus dans les eaux danoises.


Dans la nuit, le compagnon de la journaliste, s'inquiétant de ne pas recevoir de ses nouvelles, avait alerté la police. M. Madsen a été secouru le 11 dans le détroit de l'Öresund, entre Danemark et Suède, alors que sombrait son sous-marin, volontairement sabordé par lui selon les autorités danoises.


Après avoir assuré avoir débarqué Kim Wall à sa demande dans la soirée du 10 non loin de la capitale danoise, il a expliqué qu'elle avait succombé à un accident et que, pris de panique, il avait jeté son corps à la mer.


Principal suspect dans l'affaire du meutre de Kim Wall,  l'homme continue à nier les faits et affirme que sa mort est accidentelle.

Devant un tribunal de Copenhague, le 5 septembre dernier, Peter Madsen a affirmé qu'elle avait été tuée par la chute accidentelle d'une porte étanche à bord de son sous-marin. Une thèse réfutée par l'accusation.

En vidéo

La mystérieuse disparition de la journaliste Kim Wall

L'inventeur avait été inculpé le 12 août d'"homicide involontaire par négligence" et écroué, après la disparition de Kim Wall mais avant la découverte d'une partie de son corps.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter