Sous pression du Congrès, Donald Trump ratifie enfin le nouveau plan de relance de l'économie américaine

Donald Trump a ratifié le nouveau plan de relance de l'économie américaine

ÉTATS-UNIS - La Maison Blanche a annoncé ce dimanche que Donald Trump avait signé le nouveau plan de relance économique de 900 milliards de dollars, précédemment adopté au Congrès. Sous pression, le milliardaire républicain a finalement accepté un accord qu'il a pourtant longtemps dénoncé.

Donald Trump a craqué. Initialement hostile à l'accord de relance économique adopté au Congrès, le milliardaire républicain a finalement accepté de le ratifier après de longues tractations ce dimanche. Sous la pression de parlementaires de tous bords politiques, le pensionnaire de la Maison-Blanche a été prié de revoir sa copie. Il a ainsi consenti à débloquer 900 milliards pour aider les ménages américains et les petites entreprises affectés par la pandémie de Covid-19. "Je ratifie cette législation", a-t-il ainsi annoncé dans un communiqué.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Pour rappel, plus tôt dans la journée le président américain avait de nouveau refusé d'apposer sa signature à ce nouvel accord de relance. "Ce que le Président est en train de faire est incroyablement cruel", s'était ainsi insurgé sur ABC le sénateur démocrate Bernie Sanders. L'actuel chef d'État américain avait toutefois promis de "bonnes nouvelles" à venir dans un contexte où des millions d'Américains se retrouvent plongés dans la précarité. 

Un plan de relance très important

Le nouveau plan de relance dispose plusieurs volets. D'une part, il prolonge jusqu'à mi-mars les aides versées aux chômeurs par le biais des deux programmes d'assistance fédérale de l'allocation chômage. Au moins 12 millions d'Américains bénéficient actuellement de ce mécanisme. Ces aides sont d'autant plus cruciales que la reprise économique est au point mort, freinée par de nouvelles restrictions sanitaires dues au coronavirus. 

Une "bouée de sauvetage" pour de nombreuses familles

Parallèlement, cette enveloppe de 900 millions de dollars comprend aussi la mise en place de prêts garantis aux entreprises mais aussi d'importantes aides aux PME, aux sociétés de la restauration, de l'hôtellerie, du transport aérien. Elles constituent, selon Andrew Stettner de The Century Foundation, "la seule bouée de sauvetage évitant à de millions de familles de tomber dans la pauvreté". "Sans une allocation chômage ou un salaire, des familles n'auront pas les moyens de s'acheter à manger, conserver leur maison ou leur voiture, acheter des médicaments importants, feront face à de difficiles épreuves de sorte que retrouver un emploi et sortir du trou dans lequel les aura plongées la récession seront un combat", a-t-il même martelé. 

Lire aussi

Enfin, ce texte prolonge le moratoire interdisant les expulsions de personnes ne pouvant payer leur loyer et suspend les saisies immobilières. 

Selon le communiqué publié, Donald Trump a aussi signé la loi de financement de l'État fédéral. Cela écarterait le spectre d'une fermeture des services publics - communément appelé shutdown.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu à 18h : le ministre des PME ne pense pas qu'il y aura d'impact "significatif"

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter