VIDÉOS - Les cérémonies d'investiture de Barack Obama : ça ressemblait à ça

SOUVENIR SOUVENIR - Alors que l'investiture du Président Trump se tient ce vendredi 20 janvier, c'est l'occasion de se souvenir des investitures de Barack Obama. Le 20 janvier 2009 restera sans doute un jour historique aux Etats-Unis. Deux millions de personnes présentes devant le Capitole, 40 millions de téléspectateurs américains, plus de 70 millions de dollars dépensés pour une investiture qui restera comme celle du premier président noir des Etats-Unis.

Alors que Donald Trump s’apprête à entrer à la Maison blanche, de nombreux Américains n'ont toujours pas digéré la victoire du candidat républicain. Un contraste saisissant avec les deux investitures de Barack Obama qui avaient apporté un souffle d’espoir à tout le pays.

Les Américains ont choisi l’espoir plutôt que la peur Barack Obama, 20 janvier 2009

Ce 20 janvier 2009 (voir la vidéo ci-dessus) restera sans doute historique aux Etats-Unis. Deux millions de personnes présentes devant le Capitole à Washington, 40 millions de téléspectateurs américains, plus de 70 millions de dollars dépensés pour une investiture qui restera comme celle du premier président noir des Etats-Unis. 

Tous les présidents américains encore vivants étaient présents. Après une brève apparition avec Georges Bush le président sortant, Barack Obama a prêté serment avec quelques hésitations, le 44ème président des Etats-Unis a ensuite prononcé un discours historique avant de laisser sa place à Aretha Franklin, la chanteuse  a chanté l'hymne nationale américain.


Pour des millions d'Américains, l'investiture de Barack Obama représentait l'espoir d'un monde meilleur après deux mandats de George Bush marqués notamment par les attentats du 11 septembre et les guerres d'Afghanistan et d'Irak.

2013, une seconde investiture moins festive

700 000 personnes devant le Capitole, soit deux fois moins qu’en 2009, Barack Obama a renouvelé son serment d’investiture pour ce second mandat présidentiel avec un discours axé sur la lutte contre les inégalités et le changement climatique, deux thématiques importantes pour le 44ème président des Etats-Unis.

Après le serment, il s'adresse directement aux Américains marqués par la crise financière de 2008 et tient à les rassurer : "La reprise économique est en marche !".

Pourtant, le président démocrate sait déjà que ce second mandat sera compliqué, le Congrés à majorité républicain sera opposé à toutes ses réformes comme "l'Obamacare" ou encore la restriction sur les ventes d'armes à feu.


Pour le spectacle, c'est Beyoncé qui a donné de sa voix avec la reprise de l'hymne national, et comme d'habitude l'émotion était au rendez-vous.

En vidéo

Quelques rides et des cheveux gris en plus pour la seconde investiture présidentielle de Barack Obama en 2013

Deux cérémonies d'investiture et de nombreuses stars aux côtés d'Obama

Aretha Franklin, Beyoncé, Tom Hanks, Stevie Wonder, U2... Les artistes américains ont toujours répondu présent aux invitations de Barack Obama. Sa proximité avec le monde de la musique ont façonné l'image d'un président cool et mélomane. Que ce soit avec sa femme Michelle lors des bals d'investiture ou lors de soirées mondaines, Barack Obama s'est toujours donné en "show".

Un exercice qui s'annonce compliqué pour Donald Trump, de nombreux artistes comme Céline Dion, Elton John, Justin Timberlake ou encore Moby ont décliné l'invitation pour chanter lors de la cérémonie de l'investiture qui se tient ce vendredi 20 janvier.

En vidéo

U2, Stevie Wonder, Tom Hanks, Beyoncé... Ils étaient présents pour la première investiture de Barack Obama

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'investiture de Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter