Spencer Stone poignardé : une simple altercation qui aurait dégénéré

International
CALIFORNIE – Sérieusement blessé lors d'une agression à la sortie d'un bar jeudi, Spencer Stone, l'un des héros du Thalys, serait dans un état stable et ces jours ne seraient pas en danger. L'enquête a d'ores et déjà formellement la piste d'une attaque terroriste.

"Cet incident n'est en aucune façon lié au terrorisme." Au cours d'une conférence de presse jeudi 8 octobre, le chef de la police de Sacramento (Californie), Ken Bernard, est revenu sur l'agression subie dans la nuit par Spencer Stone, l'un des héros de l'attaque avortée du Thalys, le 21 août dernier. Lors de ce point, Ken Bernard a écarté tout rapport avec un acte terroriste, soulignant que Spencer Stone avait été pris dans "une malheureuse altercation entre deux groupes de gens qui profitaient de la vie nocturne à Sacramento", rapporte le Washington Post (voir la vidéo ci-dessous). Le militaire de 23 ans reçu plusieurs coups au niveau du torse de la part des individus avec lesquels il se battait.

La police à la recherche de deux hommes

Transporté à l’hôpital UC Davis de Sacramento, la ville dont il est originaire, le jeune héros américain restait jeudi dans un état sérieux, mais stable, a rapporté le responsable de la police cité par le quotidien . Les blessures qu'il a reçues ne sont pas mortelles, a-t-il encore précisé.

Selon les premiers éléments, l'affrontement serait consécutif à une altercation verbale qui aurait eu lieu dans un bar entre le groupe dont faisait partie Stone, composé d'un autre homme et de trois femmes, et un autre un groupe. La police est d'ailleurs à la recherche de deux hommes qui ont pris la fuite dans une Toyota après la bagarre.

Une femme harcelée ?

Les premières informations rapportées évoquaient le fait que Spencer Stone aurait pu s’interposer pour défendre une jeune femme qui se faisait harceler à l'extérieur d'un bar, dans un quartier animé de la ville. L’altercation aurait alors dégénéré entre "la victime et un suspect armé d'un couteau", selon une source proche de l’enquête. Ken Bernard a précisé qu'à ce stade de l'enquête, rien ne portait à croire que Spencer Stone avait quelques problèmes que ce soient.

EN SAVOIR + >> Un des héros américains du Thalys poignardé en Californie

Le 21 août dernier, Spencer Stone, accompagnés de deux de ses amis, Anthony Sadler et Alek Skarlatos, étaient intervenus dans le Thalys Amsterdam – Paris pour maîtriser le passager Ayoub El Khazzani, qui était sorti des toilettes armées et dont tout porte à croire qu'il s’apprêtait à commettre un attentat. En maîtrisant le terroriste présumé, Spencer Stone a été sérieusement blessé au cou. Il a notamment dû subir la pose de 20 agrafes et huit points de suture pour refermer l'une des plaies infligées à l'arme blanche par Khazzani. Au cours de cette intervention courageuse, il a également eu un tendon du pouce gauche sectionné. Spencer Stone a depuis été promu sergent-chef et a reçu la médaille de l'Aviateur et la prestigieuse Purple Heart pour cet acte de bravoure.

A LIRE AUSSI
>>  Attaque du Thalys : les héros qui ont évité le carnage
>>  Attaque du Thalys : ce qu'il s'est exactement passé

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter