Spotify propose un poste sur-mesure à Barack Obama

International

RECONVERSION - Dans une dizaine de jours, lorsque Donald Trump aura officiellement pris sa place, Barack Obama pourrait se retrouver sans emploi. C'est pourquoi Spotify lui a tout simplement proposé de devenir président des playlists.

Si Barack Obama n'avait pas encore pensé à sa reconversion après le 20 janvier, date d'investiture de Donald Trump, Spotify l'a fait pour lui. Dans un étonnant tweet, le directeur général de la plateforme suédoise en ligne Daniel Ek a adressé un message très clair au futur ex-président des Etats-Unis. "Hey Barack Obama, j'ai entendu dire que vous étiez intéressé par un rôle chez Spotify. Avez-vous vu celui-là ?"

Avec cette question, le responsable donne un lien vers une "petite" annonce, comme on pourrait en trouver sur beaucoup de sites d'offres d'emplois, à un détail près, le profil recherché est particulièrement rare afin de pourvoir le poste de président des playlists. Et pour cause, il correspond en tout point à la description de Barack Obama.

Parmi les critères : avoir un prix Nobel de la Paix

Par exemple, la société recherche une personne qui possède "au moins huit années d'expérience à la tête d'une nation de premier plan". Et pour éviter qu'Angela Merkel ou que l'ancien premier ministre du Canada Stephen Harper ne vienne postuler, les critères se précisent : "Kendrick Lamar est venu jouer à votre fête d'anniversaire ? Venez nous raconter ça". En août dernier, le rappeur avait effectivement été convié au 55 ans du président. De plus, le candidat devra avoir "de bonnes relations avec de nombreux artistes et musiciens".

Pour obtenir ce poste, il devra également avoir "bon esprit d'équipe, une excellente éthique de travail, un comportement amical et chaleureux" et... "un prix Nobel de la paix". Dans ces conditions, Barack Obama ne peut être que le candidat idéal, sans compter, qu'il a quelques compétences dans le domaine. La playlist officielle de ses vacances qu'il avait diffusé en août dernier était devenue la plus écoutée sur Spotify. Elle contenait notamment du Manu Chao, du Jay-Z ou encore du Janet Jackson.

A ce sujet, l'épouse de l'ancien ambassadeur des Etats-Unis en Suède, Mark Brzezinski, avait rapporté sur Instagram le 6 janvier que l'actuel président des Etats-Unis lui aurait dit qu'il attendait toujours son poste dans l'entreprise. "Parce que je sais qu'ils ont adoré ma playlist", aurait-il déclaré. Il n'en fallait pas plus pour donner des idées au directeur général de Spotify et à son service RH...

En vidéo

Barack Obama cherche un nouveau job

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter