"Spotlight" : le cardinal qui avait couvert un prêtre durant le scandale de pédophilie à Boston est mort

"Spotlight" : le cardinal qui avait couvert un prêtre durant le scandale de pédophilie à Boston est mort

International
DirectLCI
DÉCÈS - Son nom, Bernard Law, avait été mis en avant par le film "Spotlight", tiré d'une histoire vraie : celle des révélations du Boston Globe sur l'immense scandale de pédophilie qui avait éclaboussé l'Eglise catholique au début des années 2000.

Le cardinal Bernard Law a vu son nom être terni à jamais et ne s'en est jamais réellement débarassé. Le cardinal américain, éclaboussé par un énorme scandale de prêtres pédophiles aux Etats-Unis, est décédé ce mercredi matin à l'âge de 86 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé le Saint-Siège. Ce scandale, révélé par l'équipe de journalistes d'investigation du Boston Globe et mis en scène dans le film "Spotlight", avait éclaté début 2002, alors que l'archevêque de Boston avait reconnu avoir protégé Paul Shanley, un prêtre pédophile. 


Cette, enquête qui avait valu aux journalistes de remporter le Prix Pulitzer, avait notamment permis de révéler comment la hiérarchie catholique locale, avec à sa tête le cardinal Bernard Law, a de manière systématique, et souvent cynique, couvert des abus sexuels commis par quelque 90 prêtres à Boston et dans les environs au cours de plusieurs décennies. 

En vidéo

Pédophilie à l’Église : des mesures pour écouter les victimes

Et ce, malgré de nombreux témoignages et des preuves accablantes.

85 millions de dollars pour mettre un terme à plus de 500 poursuites engagées

Le scandale avait contraint le cardinal à abandonner la tête de l'archevêché de Boston. Jean Paul II avait, en premier lieu, refusé sa démission, en 2002, puis l'avait acceptée. Le cardinal Law avait alors reconnu ses "manquements et erreurs". Il a renouvelé ses "excuses et demande de pardon". Quelques mois plus tard, en septembre 2003, l'archevêché a accepté de payer 85 millions de dollars pour mettre un terme à plus de 500 poursuites engagées contre des prêtres pour abus sexuels et contre l'Eglise. 

En 2004, une enquête criminelle a établi à 4.400 le nombre de prêtres pédophiles aux Etats-Unis, entre 1950 et 2002, et à 11.000 celui d'enfants victimes. Des chiffres revus à la hausse quelques années plus tard. L'Eglise américaine a reçu, entre 1950 et 2013, des plaintes d'environ 17.000 victimes d'abus commis par quelque 6.400 membres de son clergé entre 1950 à 1980. En 2012, des experts ont évoqué au Vatican le chiffre de 100.000 enfants victimes. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter