Stockholm : le geste héroïque d'un agent de sécurité pour freiner le camion fou

Stockholm : le geste héroïque d'un agent de sécurité pour freiner le camion fou

HÉROÏQUE - Santiago Cueva, un agent de sécurité de 27 ans, a sauvé de nombreuses vies durant l'attaque de Stockholm. Pour stopper la course folle du camion-bélier, il n'a pas hésité à conduire son van au milieu de la route, entravant la trajectoire meurtrière du terroriste.

"Je ne me considère pas comme un héros (…) C’était mon devoir". Si Santiago Cueva reste humble, il a sûrement sauvé des dizaines de vie. Ce jeune Equatorien de 27 ans, agent de sécurité à Stockholm, était assis dans son van lorsqu’il a vu le camion-fou foncer sur les passants en plein cœur de la capitale suédoise vendredi dernier. Et il a eu un geste héroïque. 

"J'ai d'abord vu le camion écraser les lampadaires, les bancs, les jardinières. Mais ensuite, j'ai vu des gens voler en l’air", raconte-t-il autabloïd britannique Daily Mail, qui a recueilli son témoignage exclusif. Le jeune homme comprend très vite ce qu’il se passe et n’a aucun doute sur les intentions du chauffeur : "J’étais certain qu’il allait continuer dans toute la rue et voulait attaquer le Parlement (qui se trouve à 500m à peine du lieu de l'attaque)". 

Toute l'info sur

Attaque au camion à Stockholm

"Le terroriste a dû paniquer et perdre le contrôle"

Alors que le camion fonce dans sa direction, Santiago Cueva n’a qu’une chose en tête : "protéger les gens d'une manière ou d'une autre". "J'ai donc conduit ma camionnette en face du camion afin de l'empêcher d'aller plus loin" , explique-t-il. Le van du jeune homme se retrouve alors en travers de la route, dans la trajectoire du conducteur du camion. Ce qui aurait permis de le freiner dans sa course meurtrière. Le poids lourd finit alors par s'encastrer dans le magasin Ahlens. "Le terroriste a dû paniquer et perdre le contrôle. Mais je suis sûr qu'il voulait tuer plus de personnes", estime Santiago Cueva.  

Lire aussi

Le jeune Equatorien, qui vit en Suède depuis 1996, sautera ensuite de son van pour apporter les premiers soins aux victimes.  "Ce que j'ai vu était horrible. Il y avait des gens blessés et des morts. Une femme était allongée près du camion avec plusieurs personnes qui tentaient de l'aider", se rappelle-t-il. S’il est aujourd'hui très entouré par ses amis et sa famille, Santiago Cueva dit rester "hanté" par ces images. 

L'agent de sécurité l'assure, il n’a fait que son devoir. "J’avais un uniforme et les gens attendent quelque chose de quelqu'un qui porte un uniforme. Pas de la même chose qu'un policier, mais ils m'ont écouté quand je leur ai dit d’évacuer les lieux". Quatre personnes ont perdu la vie dans l’attentat et quinze autres autres ont été blessées. L’auteur présumé, un Ouzbeck de 39 ans soupçonné d'’etre un sympathisant de l’Etat islamique, a reconnu les faits selon la presse suédoise. Et se serait dit "satisfait" de ce qu’il a accompli. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rassemblement pro-palestinien interdit à Paris : "Il ne peut pas y avoir de manifestation de haine", affirme Darmanin

EN DIRECT - Covid-19 : l’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Tesla et Elon Musk lâchent le bitcoin, pour quelles conséquences ?

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.