Stop Yulin : mobilisation contre le festival de la viande de chien et de chat

International
CHINE – Une mobilisation internationale se développe, notamment via les réseaux sociaux, pour tenter de faire annuler le festival de Yulin qui se déroule tous les ans dans le sud de la Chine. Des milliers de chiens et chats destinés à être mangés sont mis à mort dans des conditions atroces.

Des images terribles. Tous les ans, la ville de Yulin, dans le sud de la Chine, organise un festival célébrant le solstice d'été, soit le 21 juin, durant lequel il est de coutume de manger du chien. Entassés dans des cages, maltraités, les animaux atterrissent ensuite dans l'assiette des festivaliers. Selon Paris Match , officiellement 10 000 chiens et 4 000 chats seraient ainsi exterminés durant cette célébration barbare, plus probablement 40 000 chiens et 10 000 chats, selon les associations chinoises de défense des animaux.

Il faut dire que les images diffusées sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser l'opinion, via notamment le hashtag #StopYuLin2015 , font froid dans le dos. Bêtes martyrisées au bout d'un bâton et d'une corde qui leur enserrent le cou, animaux dépecés ou ébouillantés...

Déjà plus de 500.000 signatures

Pour tenter de lutter contre cette pratique, motivée par des croyances ancestrales, une pétition a été mise en ligne par un Canadien, rapporte metronews Canada . Depuis le soutien apporté par le comédien britannique Ricky Gervais, de passage, il y a quelques jours à Toronto, celle-ci a explosé et rassemble plus de 500.000 signatures. Elle s'adresse au gouverneur de la province autonome du Guangxi, dont dépend la ville de Yulin, pour qu'il annule le festival prévu en fin de semaine.

Sous la pression internationale mais aussi de la mobilisation en Chine, le gouvernement local laisse régulièrement entendre qu'il va annuler l'événement sans que rien ne se passe. Mais l'auteur de la pétition y croit : "Avec suffisamment de gens, nous pouvons provoquer un élan et mettre la pression sur le gouvernement", commente Douglas Atherton.

A LIRE AUSSI >> Chine : abandonné et enterré, un nourrisson survit huit jours avant d’être secouru

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter