Submergée par l'épidémie de Covid-19, l'Inde devient le troisième pays le plus endeuillé au monde

Covid-19 en Inde : gare au relativisme sur les réseaux sociaux

FLAMBÉE - Le pays, qui vient de franchir le cap des 20 millions de cas de Covid-19, reçoit de l'aide médicale du monde entier.

La flambée épidémique se poursuit en Inde. Le pays dirigé par Narendra Modi vient de franchir un cap symbolique en devenant le troisième pays le plus endeuillé au monde, derrière les États-Unis et le Brésil, et dépassant le Mexique. 

Selon les chiffres du ministère de la Santé publiés ce lundi 3 mai, 370.000 nouvelles contaminations et 3.400 décès ont été recensés en 24 heures, ce qui porte le bilan total à plus de 219.000 morts. Frappé par une deuxième vague d'une grande virulence et par la propagation d'un variant qui préoccupe les autorités sanitaires, le pays de 1,3 milliard d'habitants a recensé huit millions de nouvelles contaminations depuis la fin mars et frôle les 20 millions de cas recensés de Covid-19.

Toute l'info sur

Covid-19 : déjà un an de pandémie...

Plus de 40 pays ont promis une aide médicale

Pour soulager les hôpitaux saturés de malades, plus de 40 pays ont promis une aide médicale à l'Inde, où le système de santé, en manque de moyens, est confronté en effet à de graves pénuries de places, de médicaments et d'oxygène. Des avions chargés d'équipements médicaux proposés par l'Allemagne et la France sont arrivés à New Delhi pendant le weekend, et le Royaume-Uni a annoncé son intention d'envoyer mille respirateurs supplémentaires dans le pays, en plus des concentrateurs d'oxygène et des respirateurs déjà livrés.

De son côté, l'ambassadeur indien au Qatar, Deepak Mittal, a annoncé l'acheminement de nouvelles aides médicales étrangères sur trois vols de la compagnie Qatar Airways. Ces vols à destination de Bangalore, Delhi et Bombay "transportent des fournitures médicales essentielles, notamment des générateurs d'oxygène, des condensateurs d'oxygène, des concentrateurs", a précisé le diplomate.

Manque d'oxygène

Le Premier ministre indien s'est entretenu ce lundi avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pour discuter notamment de "la situation actuelle du Covid-19 en Inde et dans l'UE". 

En vidéo

Inde : la course à l'oxygène pour lutter contre les effets du variant

La pression s'était accentuée dimanche sur Narendra Modi, après sa défaite dans une élection clé dans l'État du Bengale occidental, avec la décision de la Cour suprême ordonnant à son gouvernement de pourvoir Delhi en réserves d'oxygène avant minuit. Dans la soirée, la Confédération de l'industrie indienne (CII) avait appelé le gouvernement à agir et "réduire l'activité économique".

"Les mesures de riposte les plus élevées doivent être prises pour briser la chaîne de contagion et aussi utiliser cette période pour renforcer rapidement les capacités", avait estimé le chef de la CII, Uday Kotak, dans un communiqué.

Prolongation du confinement à New Delhi

Le conseiller médical de la présidence américaine, Anthony Fauci, a recommandé l'instauration immédiate d'un confinement national de plusieurs semaines en Inde, mais le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi se montre réticent. Certains États, dont celui du Maharashtra, où se trouve Bombay, la capitale économique de l'Inde, sont toutefois confinés ou connaissent des restrictions d'activité. 

À New Delhi, les autorités ont annoncé la prolongation d'une semaine du confinement, qui devait s'achever ce lundi, dans la mégapole de 20 millions d'habitants. 

En vidéo

L'Inde dans une situation catastrophique : le témoignage d'une Française

L'Inde a ouvert dimanche la vaccination à l'ensemble de sa population adulte, soit quelque 600 millions de personnes. Mais des États accusent aussi des pénuries de vaccins. Jusqu'à présent, environ 150 millions de vaccins ont été administrés au total, soit à 11,5% de la population, et à peine 25 millions d'habitants ont reçu leurs deux injections. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Covid-19 : 5005 patients en réanimation, la situation sanitaire s'améliore

"S'il reste quelques bracelets anti-rapprochement..." : l'ironie de Le Pen sur Dupond-Moretti suscite l'indignation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.