Suède : le plus grand festival de rock sera remplacé par une édition "sans hommes" après une série de viols

International

HARCELEMENT - Bravalla, le plus grand festival de rock suédois vient de se terminer. Bilan : 4 viols et 23 agressions sexuelles. Une situation inacceptable pour les organisateurs qui ont décidé d'annuler l'édition 2018... laquelle pourrait être remplacée par un festival sans hommes.

Après les bus, trains et rames de métro uniquement dévolus à la gente féminine au Japon, en Malaisie, en Inde ou encore en Égypte, voilà que le plus grand festival de rock suédois va adopter un concept identique. Toujours pour la même raison : éviter que des femmes ne soient harcelées, quand elles ne sont pas tout simplement violées.

Il faut dire que, pour la deuxième année consécutive, la police de Norrköping, dans le sud-est de la Suède, a reçu lundi 3 juillet quatre plaintes pour viol et 23 autres pour d'autres agressions sexuelles, alors que venait de s'achever le festival le plus couru du pays. Conséquence, les organisateurs ont décidé d'annuler l'édition 2018. "Certains hommes, car ce sont des hommes, ne peuvent manifestement pas se comporter correctement. C'est une honte. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas rééditer Bråvalla", ont-ils fait savoir dans un communiqué.

En vidéo

Inde : comment les femmes se défendent contre les agressions sexuelles

"Des hommes misérables"

De son côté, le Premier ministre Stefan Löfven a déploré des actes "répugnants" commis par des "hommes misérables" et s'est dit favorable au recours à la vidéosurveillance dans ce genre de manifestations. Mais une actrice suédoise, Emma Knyckare, a trouvé une solution plus radicale : mettre sur pied un nouveau festival de musique, à une différence près, il se fera "sans hommes", raconte The Local. "Que pensez-vous de mettre en place un festival vraiment sympa où seuls les 'non-hommes' sont les bienvenus, et que nous allons continuer jusqu'à ce que TOUS les hommes aient appris à bien se comporter ?" a-t-elle écrit sur Twitter.

The Local précise que l'actrice a reçu assez de soutien pour mettre en place sa proposition de festival non-mixte, dès l'année prochaine. Elle s'en est expliqué sur Instagram : "Le premier festival de rock sans homme de Suède verra le jour l'été prochain. Dans les jours à venir, je rassemblerai un groupe solide d'organisateurs talentueux et de chefs de projet pour former l'organisation du festival".

L'idée d'Emma Knyckare va-t-elle essaimer dans d'autres pays européens ? Cela se pourrait bien car, comme le rappelle Newsweek, les agressions sexuelles dans les festivals ne sont pas une spécificité suédoise. Ainsi, le 8 mai dernier, 28 festivals de musique britanniques ont fait apparaître pendant 24 heures sur leurs sites internet respectifs le même hashtag, #saferspacesatfestivals" ("des espaces plus sûrs dans les festivals"), un mot-clé de soutien à une campagne de sensibilisation à cette problématique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter