Quand Donald Trump confond sa fille Ivanka avec une jeune Anglaise... sur Twitter

Quand Donald Trump confond sa fille Ivanka avec une jeune Anglaise... sur Twitter
International
DirectLCI
HOMONYME - On pensait Donald Trump incollable sur Twitter et pourtant... Le futur président a ainsi repris à son compte un message très flatteur sur Ivanka, mais, manque de bol, il ne s'agissait pas de sa fille.

 

On connaît l'amour que porte Donald Trump pour sa fille Ivanka mais son empressement pour sa chère tête blonde commence à lui jouer des tours. Ainsi, le futur président américain a repris à son compte le tweet d'un kinésithérapeute du Massachussets, identifié par les médias américains comme Lawrence Goodstein, qui félicitait @Ivanka, soulignant qu'elle était "formidable, une femme qui a du caractère et de la classe".


Tant de bienveillance ne pouvait pas le laissait de marbre, à tel point qu'il en a oublié que le compte Twitter de sa fille n'était pas @Ivanka mais @IvankaTrump. Le compte @Ivanka appartient en fait à une Anglaise, Ivanka Majic, une consultante numérique originaire de la ville balnéaire de Brighton, ex-responsable numérique pour le Parti travailliste, comme le raconte le quotidien The Guardian

La notoriété de Donald Trump étant ce qu'elle est sur Twitter avec ses 20,1 millions de followers, sa "bévue" n’a pas tardé à franchir l'Atlantique. Ce mardi matin, en voyant le message de Trump, Ivanka Majic a répliqué à ses compliments involontaires et, à trois jours de l'investiture, en a profité pour glisser quelques conseils au prochain président des États-Unis : "Et vous, vous êtes un homme aux formidables responsabilités. Puis-je suggérer plus d'attention sur Twitter et plus de temps à s'informer sur le changement climatique"?


"C'est mon quart d'heure de gloire et c'est comme ça que j'ai décidé de l'utiliser", a expliqué au Guardian Ivanka Majic, qui a vu son nombre de "followers" se multiplier en quelques heures sur Twitter. 


Ivanka Majic a publié dans la foulée un graphique montrant que les scientifiques sont à une écrasante majorité convaincus que le réchauffement est bien le résultat de l'activité humaine.

Mais ce n’est pas la première fois qu'Ivanka Majic reçoit des notifications de personnes qui pensent mentionner la fille de Donald Trump. Dans un tweet datant du mois d'août, l’Anglaise avait rassemblé plusieurs messages de supporters d’Ivanka Trump. "Plein plein de notifications Twitter. Je me demande si je pourrais mettre ceci à profit ? #Jespèreavoirdesvotes", écrivait-elle alors.

Le président-élu, qui doit prendre ses fonctions vendredi 20 janvier, s'est-il rendu compte de sa méprise ? En tout cas, il n'a pas fait de commentaire pour l'instant. A en juger par un autre de ses tweets diffusés un peu plus tôt lundi 16 janvier, son erreur pourrait être lié au fait qu'il regardait une émission de CNN consacrée à sa fille. 

En vidéo

Poignée de main fraîche entre Ivanka Trump et Bill Clinton

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter