Syrie : concrètement, comment pouvez-vous aider les habitants d'Alep ?

SYRIE - Devant le drame d'Alep, des initiatives se dessinent peu à peu en France pour pouvoir agir malgré la distance. Manifestation, dons, bénévolat... à chacun son aide. Tour d'horizon.

Faire un don

"Alep est dans une situation d'urgence absolue : environ 100.000 personnes sont encore piégées sur un territoire de 5 km carrés", a rappelé ce jeudi la présidente de Médecins du Monde (MDM), la Dr Françoise Sivignon. Face à cette détresse, des appels aux dons ont été lancés depuis plusieurs mois par Médecins sans frontières, mais aussi par Médecins du Monde. D’autres ONG agissent sur le sol syrien, comme Handicap International, Action contre la faim et la Croix-Rouge. Le Collectif de développement et de secours syrien (CODSSY), une ONG fondée en France, travaille quant à elle avec des acteurs non-gouvernementaux pour apporter une aide d’urgence aux victimes. 


Autre solution : soutenir financièrement des associations qui viennent en aide aux Syriens réfugiés hors de leur pays. Le site de Souria Houria, association de Syriens résidant en France et de Français soutenant le soulèvement du peuple syrien, répertorie les associations franco-syriennes qui viennent en aide aux réfugiés syriens dans plusieurs villes de l'Hexagone. De son côté, le Collectif de développement et de secours syrien finance des projets à destination des réfugiés vivants dans les pays frontaliers, comme le Liban ou la Turquie.

Manifester

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées jeudi soir à Paris, à l'appel de plusieurs organisations internationales. La tour Eiffel a été éteinte symboliquement à 20 heures et l'est restée toute la nuit. Des rassemblements ont déjà été organisés à Paris et dans plusieurs grandes villes de France : la semaine dernière, Médecins du monde (MDM) et l’Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM) avaient appelé, elles aussi, à battre le pavé pour mobiliser l’opinion publique. Cet appel à manifester est également relayé par Yannick Jadot, candidat Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle, et l'essayiste Raphaël Glucksmann, dans une tribune publiée mardi 13 décembre dans Le Monde : "Alep crève, mobilisons-nous ! Descendons dans nos rues, sur nos places."

En vidéo

Alep : Trois députés français ont tenté d'aller en Syrie pour trouver une solution humanitaire

Signer une pétition

Sur Avaaz, plus d'un million de personnes ont déjà interpellé le président américain Barack Obama et son homologue iranien Hassan Rohani afin qu'ils s'engagent sur la voie diplomatique pour trouver une "solution pour la Syrie". "Notre indignation doit faire cesser le massacre d'Alep", écrit Médecins du monde, qui appelle à signer une pétition pour laquelle "chaque voix compte".


Donner de son temps

Et pourquoi pas faire du bénévolat ? Le site Souria Houria a dressé une liste non-exhaustive des associations qui viennent en aide aux Syriens, en fonction des villes. Et si vous avez des compétences médicales, sachez que  Médecins du Monde recrute.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le drame d'Alep

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter