Syrie : Daech revendique l’attentat suicide de dimanche

International
TERRORISME – Au lendemain de l'attentat suicide d’un bus qui a fait 32 morts en Syrie, l’Etat islamique a revendiqué lundi cette attaque. Le drame avait eu lieu dimanche soir dans le nord-ouest du pays.

L’attaque a eu lieu alors que le bus s’apprêtait à entrer en Turquie. Dimanche 14 au soir, un attentat suicide a fait au moins 32 morts et plusieurs blessés dans le nord-ouest de la Syrie.

Au lendemain du drame, l'organisation Etat islamique a revendiqué cette attaque. Dans un communiqué sur Twitter et Telegram, le groupe djihadiste a affirmé que l'un de ses kamikazes avait "fait détoner sa ceinture explosive parmi les rebelles qui se préparaient à aller combattre les jihadistes".

Une ceinture explosive

L 'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)  avait précisé dès lundi matin que le kamikaze avait fait exploser sa ceinture près d'un bus qui transportait des rebelles. Ces derniers se rendaient via le passage frontalier d'Atmé en Turquie avant de revenir en Syrie par un autre passage frontalier les menant dans la province d'Alep.

Cette attaque intervient alors que Daech a subi, ces derniers jours, un revers cinglant à Manbij, en fin de semaine dernière. Ce bastion placé sur la route turque a été repris par les forces démocratiques syriennes (FDS), qui compte, annonce RFI, reprendre à l'EI son plus ancien bastion, Al-Bab, à 50 km de Manbij.

EN SAVOIR + >> Notre dossier dédié à la Syrie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter