Syrie : François Hollande juge "nécessaires" des frappes françaises

Syrie : François Hollande juge "nécessaires" des frappes françaises
International
DirectLCI
CONFLIT – Annoncées comme possibles lors de la dernière conférence de presse présidentielle, des frappes françaises en Syrie sont aujourd'hui "nécessaires" selon François Hollande.

Après l'Irak, la France s'apprête à mener des frappes aériennes en Syrie. François Hollande a estimé en effet lundi qu'elles étaient "nécessaires". "Nous avons annoncé des vols de reconnaissance permettant d'envisager des frappes si c'était nécessaire, et ce sera nécessaire en Syrie", a déclaré le président lors d'une conférence de presse commune avec son homologue du Nigeria Muhammadu Buhari, à Paris.

Des vols de reconnaissance mardi et mercredi derniers

Ces frappes avaient été annoncées comme possibles lors de la conférence de presse présidentielle du 7 septembre. "Selon les informations que nous recueillerons [...], nous serons prêts à faire des frappes" contre l'Etat islamique, avait alors indiqué François Hollande, tout en excluant une intervention au sol. De premiers vols de reconnaissance ont eu lieu mardi et mercredi derniers.

Jusqu'alors, la France s'était interdite d'intervenir militairement en Syrie au motif qu'elle craignait que cela ne serve les intérêts du président Bachar Al-Assad. Or Paris réclame son départ depuis l'écrasement du printemps syrien, le jugeant principal responsable de la guerre en cours dans son pays. Le Parlement français doit débattre mardi, sans vote, de cet engagement militaire en Syrie.

EN SAVOIR +
>> Comment la France peut-elle intervenir en Syrie ?
>> Intervention militaire en Syrie : en France, qui dit oui, qui dit non

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter