TURQUIE – Un avion de combat russe qui violait l'espace aérien turc a été intercepté samedi par des chasseurs turcs, provoquant la colère d'Ankara qui s'oppose à Moscou sur le dossier syrien.

Le ton monte entre Ankara et Moscou. Samedi, des chasseurs F-16 turcs ont intercepté un avion de combat russe qui violait l'espace aérien turc à la frontière syrienne. L'appareil russe a dû rebrousser chemin, a rapporté lundi le ministère turc des Affaires étrangères. L'interception en pleine crise syrienne n'a pas manqué de susciter l'ire d'Ankara qui le fait savoir.

Selon un communiqué des Affaires étrangères, l'ambassadeur de Russie à Ankara a ainsi été convoqué et les autorités turques lui ont fait part de leur "vive protestation". Elles ont également demandé à la Russie d'"éviter une répétition de cet incident" et souligné que le cas échéant, "la Fédération de Russie serait considérée responsable de tout événement non voulu" qui pourrait avoir lieu.

EN SAVOIR + >> "Moscou a la volonté d'intimider Ankara"

"Une grave erreur", selon Recep Tayyip Erdogan

Le chef de la diplomatie turque Feridun Sinirlioglu a appelé au téléphone son homologue russe Sergueï Lavrov et lui a transmis ce même point de vue, selon le communiqué. Le chef de la diplomatie turque s'entretiendra de cette affaire notamment avec le secrétaire général de l'Otan.

La Turquie, qui a ouvert l'une de ses bases aériennes à l'armée américaine pour lutter contre l'organisation terroriste Daech en Syrie, s'oppose fermement à l'action russe en Syrie. Les deux pays s'opposent notamment sur l'appui apporté par Vladimir Poutine au président syrien Bachar al-Assad. La campagne de frappes que la Russie mène en Syrie est "inacceptable", a ainsi déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan, estimant que Moscou commettait "une grave erreur".

A LIRE AUSSI >> Lutte contre le terrorisme : pourquoi la Turquie s'en prend-elle aux Kurdes ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter