Syrie : le journaliste américain Peter Theo Curtis libéré

International

DJIHADISME – Quelques jours après la décapitation du journaliste américain James Foley, son confrère Peter Theo Curtis a quant à lui été libéré, a annoncé ce dimanche le Secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Voilà une bonne nouvelle. Le journaliste américain Peter Theo Curtis a été libéré par ses ravisseurs après deux ans de captivité en Syrie, a annoncé ce dimanche le Secrétaire d'Etat américain John Kerry, confirmant une information de la chaîne qatarie Al-Jazeera .

Ce ressortissant Américain de 45 ans, auteur et chercheur originaire de Boston, avait été kidnappé par le Front Al-Nosra, la branche d'Al-Qaïda en Syrie, mais son enlèvement avait été gardé secret. Sa libération a été annoncée le jour des obsèques du journaliste américain James Foley, décapité par les djihadistes de l'Etat islamique (EI).

Intervention du Qatar

Il avait été enlevé "juste après avoir franchi la frontière syrienne en octobre 2012", a indiqué sa famille dans un communiqué. Selon elle, des représentants du Qatar "avaient entrepris une médiation pour faire libérer Theo sur une base humanitaire sans contrepartie financière". Le secrétaire d'Etat américain, qui s'est dit "soulagé" de la libération du journaliste, n'a pas fait explicitement mention d'une éventuelle intervention du Qatar. Washington "a été en contact avec plus de 24 pays ces deux dernières années pour obtenir de l'aide de quiconque pouvait avoir une influence ou un certain pouvoir pour obtenir la libération de Theo et celle de tous les autres Américains otages en Syrie", a-t-il déclaré. 

La libération de Peter Theo Curtis intervient cinq jours après la diffusion de la vidéo de l'exécution de James Foley, un autre journaliste américain assassiné par l'Etat islamique (EI). Dans cet enregistrement, les djihadistes menacent d'exécuter un autre Américain, Steven Sotloff, 31 ans, en représailles des frappes américaines contre leurs positions dans le nord de l'Irak.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter