Syrie : les rebelles et la coalition progressent dans les villes aux mains de l’EI

International
TERRORISME - L'armée syrienne appuyée par l'allié russe est entrée samedi pour la première fois depuis deux ans dans la province de Raqqa, fief de l’EI. Dimanche, des groupes rebelles se rapprochaient de Minjeb, aux mains de l’organisation terroriste.

Daech risque d’être pris en tenaille. Des groupes rebelles syriens ne se trouvaient plus dimanche "qu'à 5 km de la ville de Minbej", située sur un axe reliant Raqqa, le bastion de l'Etat islamique en Syrie, à la Turquie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de combattants arabes et kurdes appuyée par les Etats-Unis, continuent à progresser, a indiqué l'ONG. Depuis le début le 31 mai de l'offensive pour reprendre Minbej, les FDS se sont emparées de 36 villages et fermes dans ce secteur situé à l'ouest de l'Euphrate, coupant samedi la principale voie de ravitaillement de l'EI entre Raqqa et Minbej.

Reprendre cette ville permettrait de couper l'axe "crucial" utilisé par Daech pour faire aller et venir "combattants, armements, finances, approvisionnements" entre la frontière turque et Raqqa, a expliqué vendredi le colonel Pat Ryder, un porte-parole du Centcom, le commandement militaire américain au Moyen-Orient. Il a indiqué que les forces rebelles avaient gagné environ "100 kilomètres carrés de terrain" à l'ouest de l'Euphrate.

EN SAVOIR + >> Zoom sur Raqqa, la capitale de l'Etat islamique

Deux opérations de l’armée syrienne

Les forces spéciales américaines déployées dans le nord-est de la Syrie conseillent les combattants rebelles impliqués dans l'offensive de Minbej, mais restent au niveau du "commandement" de l'opération, sans s'impliquer directement dans les combats, a assuré le colonel Ryder. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait pour sa part affirmé vendredi qu'il fallait "absolument prendre cette zone pour enrayer les mouvements dans les deux sens, entre la Turquie et le Levant".

A VOIR AUSSI >> Notre dossier sur la Syrie

Dans le même temps, l'EI fait face à deux opérations militaires dans son fief de la province de Raqqa, l'armée syrienne appuyée par l'allié russe y étant entrée samedi pour la première fois depuis deux ans alors que les FDS y progressent également avec le soutien des Américains. Les forces gouvernementales sont entrées dans cette province à partir du sud-ouest et se trouvaient à moins de 40 km de Tabqa, située à une cinquantaine de km de la ville de Raqqa.

Le premier objectif de l'armée est de capturer la ville de Tabqa, sur l'Euphrate, près de laquelle se trouvent une prison contrôlée par l'EI et un aéroport militaire. Les FDS avancent aussi vers Tabqa mais à partir du nord.

A VOIR AUSSI >>  PHOTOS – Avant-après : comment Daech a défiguré la cité antique de Palmyre

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter