Syrie : quand la Russie paralyse l’ONU

Syrie : quand la Russie paralyse l’ONU

TENSIONS - Après les frappes américaines, les échanges diplomatiques sont vifs. Les membres du Conseil de sécurité des nations unies durcissent le ton. La Russie, premier allié de la Syrie, se montre presque menaçante. Mais Washington ne se laisse pas impressionner. Il y a deux jours déjà, le bras de fer était déjà bien engagé : les Russes, comme à l'habitude, refusaient une résolution concernant la Syrie. En retour, l’ambassadrice américaine interpellait son homologue en montrant les photos des enfants victimes de l'arme chimique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : les États-Unis "prêts" à vacciner les enfants de 5 à 11 ans dès le mois prochain

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.