Syrie : Washington affirme avoir des preuves que le régime d'Assad prépare des armes chimiques avant d'attaquer d'Idleb

International
DECLARATION - Les Etats-Unis ont affirmé jeudi soir détenir "de nombreuses preuves" que le gouvernement syrien préparait des armes chimiques en vue d'une attaque contre la province rebelle d'Idlib. Une offensive serait "une escalade irresponsable", préviennent-ils.

Une nouvelle mise en garde pour Bachar al-Assad. Les Etats-Unis ont affirmé jeudi soir détenir "de nombreuses preuves" que le gouvernement syrien préparait des armes chimiques en vue de l'offensive qu'il compte mener contre la province rebelle d'Idlib, dans le nord-ouest du pays. 


Alors que la communauté internationale s'inquiète d'une nouvelle offensive sanglante menée par le pouvoir syrien, ces déclarations ont été faites par Jim Jeffrey, conseiller spécial sur la Syrie du secrétaire d'Etat américain (ndlr : ministre des Affaires étrangères) Mike Pompeo. "Toute offensive serait considérée comme une escalade irresponsable", a-t-il averti. "Il y a de nombreuses preuves que des armes chimiques sont en cours de préparation."

Offensive imminente

Les Etats-Unis ont mis en garde à plusieurs reprises ces derniers mois le pouvoir syrien contre l'utilisation d'armes chimiques, en menaçant de frappes aériennes en représailles, comme cela avait été le cas en avril dernier après une présumée attaque chimique contre la localité rebelle de Douma.


La province d'Idlib, dernier bastion rebelle en Syrie, se prépare à une offensive jugée imminente des forces du régime de Bachar al-Assad, appuyées par l'armée russe. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter