Taxes américaines : le coup de fil "terrible" entre Trump et Macron

DIPLOMATIE - Selon CNN ce lundi, les deux chefs d'Etat ont échangé jeudi dernier par téléphone au sujet de la hausse des taxes américaines sur l'acier et l'aluminium. "La discussion s'est mal passée. C'était terrible", a assuré à la chaîne américaine une source proche de la Maison Blanche.

La relation entre Emmanuel Macron et Donald Trump aurait-elle du plomb dans l'aile ? C'est ce que croit savoir CNN. Selon la chaîne américaine ce lundi, la discussion que les deux hommes ont eu jeudi dernier par téléphone a mal tourné.


"Macron a cru qu'il pourrait parler librement, grâce à leur relation. Mais Trump ne supporte pas d'être critiqué de la sorte", a confié une source proche de la Maison Blanche à CNN. Et d'ajouter : "La discussion s'est mal passée. C'était terrible." Une discussion qui portait initialement sur l'immigration, mais qui a également été l'occasion d'évoquer le sujet brûlant du jour : la hausse des taxes américaines sur l'acier et l'aluminium. 

En vidéo

Etats-Unis/ Europe : La guerre des taxes a commencé

"Exprimer de manière ferme et forte les intérêts de la France"

Ces droits de douane ont augmenté de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium en provenance de l'Union européenne ainsi que du Canada et du Mexique.  Une offensive inédite dans l'histoire économique mais aussi diplomatique récente qui sera évoquée à nouveau mercredi, au Canada, à l'occasion du G7, en présence des deux dirigeants. "Les négociations seront compliquées par la position américaine", a d'ailleurs reconnu l'Elysée ce lundi. Un euphémisme dans ce contexte alors que le Canada et l'Europe ont décidé de riposter en appliquant à leur tour des taxes sur des importations américaines. 


"Le défi est d'essayer de préserver une forme d'unité à l'intérieur du G7 et vis-à-vis de l'extérieur, mais il ne faut pas hésiter à exprimer de manière ferme et forte les intérêts de la France et de l'Europe", a également averti l'Elysée à l'AFP ce lundi. Reste à savoir si le face à face entre Emmanuel Macron, prévu à l'agenda, aura la même teneur que leur conversation téléphonique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter