Violation de brevet : Samsung condamné à payer 533 millions de dollars à Apple

DirectLCI
SCIENCES - Samsung, qui ne commercialise plus le modèle incriminé, devra aussi s'acquitter de 5 millions de dollars supplémentaires pour l'usage de fonctions de l'iPhone.

Un coup dur pour le sud-coréen Samsung. Ce jeudi, le géant de la téléphonie a été condamné à payer une amende de 533 millions de dollars à son concurrent américain Apple pour avoir copié le design de l'iPhone, ont décidé des jurés américains à l'issue d'un second procès.


A cela s'ajoutent cinq autres millions de dollars pour l'usage de fonctions de l'iPhone, et cela même si le modèle concerné n'est plus commercialisé. 

Apple réclamait un peu plus d'un milliard

En 2011, un premier procès avait tranché en faveur d'Apple et Samsung avait alors été condamné à payer 400 millions de dollars au groupe américain, mais la société sud-coréenne avait contesté ce verdict. Sept ans plus tard, le jugement rendu est encore plus sévère. Dans ce nouveau procès, Apple réclamait un peu plus d'un milliard de dollars et Samsung était disposé à dédommager son concurrent à hauteur de 28 millions.


Le jury devait déterminer si les éléments de design copiés par Samsung justifiaient le versement de la totalité des bénéfices engrangés avec le modèle de smartphone litigieux ou seulement d'une partie de cette somme car il ne s'agit que de composants.

Face rectangulaire et icônes

Trois brevets d'Apple étaient concernés, portant notamment sur la face rectangulaire avec des bords arrondis du smartphone et sur les icônes colorées rangées sur un écran noir.


Depuis les débuts de l'affaire, la question de la valeur des brevets relatifs au design a créé un clan pro-Samsung, composé de grands noms du secteur technologique (Google, Facebook, Dell, Hewlett-Packard), tandis qu'Apple a rallié à sa cause le monde de la création et du design, certains citant des précédents comme la forme de la bouteille de Coca-Cola.

Pour le secteur technologique, cette décision en faveur d'Apple pourrait entraîner de nombreux autres contentieux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter