Tempête Harvey : à Houston, déjà noyée, les habitants craignent "encore plus de danger"

TÉMOIGNAGES - Alors que la plus grande ville du Texas est sous les eaux depuis ce week-end, un expatrié français, joint par LCI, estime que le pire est encore à venir. Sur les réseaux sociaux, chacun constate d'ailleurs que l'heure de l'accalmie n'est pas encore venue.

Le pire est-il encore à venir ? Les inondations d'une ampleur considérable qui ont dévasté dimanche la ville texane de Houston, quatrième localité la plus peuplée des Etats-Unis, contraignant ses habitants à quitter leur logement ou à se barricader dans l'attente de la fin des intempéries, devraient en tout cas encore durer plusieurs jours. 


Selon les dernières estimations, la tempête tropicale Harvey, qui s'est abattue vendredi sur le Texas alors qu'elle était encore considérée comme un ouragan, et a fait au moins trois victimes. Les autorités redoutent toutefois un bilan plus lourd.

Et pour cause. "Houston a subi dans les années 30 deux inondations terribles après lesquelles ont été construits deux gigantesques réservoirs à l'ouest de la ville", explique Antoine Fichet, expatrié français joint par LCI via Skype. Et de poursuivre : "Malheureusement, ils ne sont pas en bon état, des travaux ont été entrepris l'année dernière. Ils sont vraiment pleins et il y a un risque de rupture des digues du barrage." Il redoute donc que ces barrages  "relâchent de l'eau sur la ville qui est déjà complétement inondée, ce qui risque d'ajouter encore plus de danger."


De leur côté, de nombreux habitants, contraints de constater que l'heure de l'accalmie n'est pas encore venue, prennent leur mal en patience et racontent leur angoisse sur les réseaux sociaux.

"Ca n'est que le début" fait ainsi remarquer une internaute sur Twitter, quand d'autres soulignent que "les conditions s'aggravent" ou désespèrent de voir "la pluie de retour" et qui "ne s'arrête jamais", malgré une brève trêve pendant la nuit.

Les abondantes précipitations ont inondé les rues de Houston tandis que plusieurs cours d'eau débordent de leur lit. Au cours des dernières 48 heures, plus de 65 centimètres d'eau sont tombés sur certaines parties de la ville, a dit dimanche

l'agence météorologique américaine, qui s'attend donc à ce que les intempéries durent plusieurs jours encore.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'ouragan Harvey frappe les Etats-Unis

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter