Tensions entre Israël et le Hamas : les dates clé de la bande de Gaza

Tensions entre Israël et le Hamas : les dates clé de la bande de Gaza

HISTOIRE - Le territoire de 362 kilomètres carrés, enclavé par Israël, a notamment été le théâtre de plusieurs guerres sanglantes entre l'État hébreu et le Hamas.

Tantôt occupée, annexée ou administrée par une autorité étrangère, la bande de Gaza vit, ces jours-ci, un nouveau conflit sanglant. Mais avant ce regain de tensions entre Israël et le mouvement islamiste du Hamas, ce territoire de 362 km² - où vivent deux millions de Palestiniens, dont la plupart en situation de grande pauvreté - a connu une histoire pour le moins mouvementée.

Toute l'info sur

Israël-Palestine : cessez-le-feu après 11 jours de combat

Pour comprendre l'histoire de l'enclave, il faut remonter jusqu'en 1922 : gouvernée pendant quatre siècles par l'Empire ottoman, la Palestine passe alors sous mandat de la Grande-Bretagne, qui s'engage à y créer un "foyer national juif"

En 1947, l'ONU vote le partage de la zone en deux États indépendants, l'un arabe, l'autre juif, et une zone internationale autour de Jérusalem. Un an plus tard, le 14 mai 1948, Israël se proclame État et les pays arabes lui déclarent la guerre. À la fin du conflit, Israël occupe 78% de la Palestine mandataire. Mais Gaza est alors occupée par l'Égypte et les réfugiés palestiniens affluent. 

Jérusalem-Est annexée

Huit ans plus tard, en 1956, Israël soutient la France et le Royaume-Uni dans son opération militaire pour récupérer le contrôle du Canal de Suez, que Nasser a nationalisé. L'État hébreu s'empare alors de la bande de Gaza. Sous la pression internationale, il rend finalement l'administration de l'enclave à l'Égypte.

En 1967, durant la guerre des Six jours, Israël affronte l'Égypte, la Jordanie et la Syrie. Sa victoire écrasante lui permet d'occuper plusieurs territoires, dont la bande de Gaza et Jérusalem-Est. Elle se retirera de la première et annexera la seconde. 

En 1987, démarre la première intifada, une période de conflit entre les Palestiniens des territoires occupés et Israël. Elle prend fin avec les accords de Washington, signés en septembre 1993, qui prévoient notamment l'évacuation de certaines zones de la bande de Gaza. L'Autorité palestinienne voit alors le jour et un dialogue s'amorce entre l'Organisation de libération de la Palestine et l'État hébreu. Le territoire passe ensuite, dès 1994, sous administration palestinienne, à l'exception de certaines colonies israéliennes. 

Trois guerres de 2008 à 2014

En 2003, après plusieurs années de tensions, le Premier ministre Ariel Sharon entreprend la mise en place d'un plan de désengagement total de la bande de Gaza. Le plan est mis en œuvre deux ans plus tard : en 2005, l'armée israélienne se retire unilatéralement de l'enclave palestinienne. 

Après les élections législatives palestiniennes remportées par le Hamas en 2006, Israël impose des mesures économiques et politiques à la bande de Gaza. Les sanctions se transforment, l'année suivante, en un blocus terrestre, aérien et maritime, renforcé en 2007 lorsque le Hamas s'empare du pouvoir au terme de combats fratricides avec le Fatah de Mahmoud Abbas.

Suivront trois guerres entre le Hamas et l'État hébreu, dont la première survient l'année suivante : en 2008, après des mois de tensions, Israël lance l'opération Plomb durci, puis les opérations "Colonne de Nuée" et "Bordure Protectrice", respectivement en 2012 et 2014.

À partir du 30 mars 2018, des rassemblements hebdomadaires ont lieu à Gaza le long de la barrière de sécurité gardée par l'armée israélienne. Les manifestants réclament "le droit au retour" des Palestiniens chassés de leurs terres ou qui ont fui après la création d'Israël en 1948, ainsi que la levée du blocus israélien sur l'enclave, en vigueur depuis 2006. 

Le 14 mai, le jour du transfert de l'ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, une soixantaine de Palestiniens sont tués par l'armée israélienne lors de manifestations dans la bande de Gaza. Le 11 novembre, une incursion des forces spéciales israéliennes à Gaza aboutit à la mort de sept Palestiniens et d'un officier israélien.

Les 4 et 5 mai 2019, un nouvel accès de violence entre groupes armés palestiniens et Israël tue 25 Palestiniens, dont au moins neuf identifiés comme des combattants, et quatre civils israéliens. Les groupes palestiniens tirent vers Israël des centaines de roquettes, auxquelles l'armée israélienne riposte en frappant des centaines d'objectifs à Gaza. De mars 2018 à fin 2019, près de 350 Palestiniens ont été tués par des tirs de l'armée israélienne. Huit Israéliens ont été tués.

Lire aussi

Le 3 mai 2021, des heurts éclatent dans le quartier de Cheikh Jarrah, proche de la Vieille ville à Jérusalem-Est, en marge d'une manifestation de soutien à des familles palestiniennes menacées d'éviction au profit de colons juifs. Du 7 au 10 mai, plus de 700 Palestiniens sont blessés dans des heurts avec la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées. 

Dans la soirée du 10 mai, Israël mène des frappes meurtrières dans la bande de Gaza, en riposte à des salves de roquettes tirées depuis l'enclave palestinienne de Gaza, aux mains du mouvement islamiste Hamas.

Découvrez le podcast de l'émission "Brunet Direct" qui est consacré au conflit entre Israël et le Hamas

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY 

Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, le présentateur prendra le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. Grande nouveauté de la rentrée, les téléspectateurs pourront intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 23 départements en vigilance orange

VIDÉO - Inondations, toits arrachés, grêlons géants... La France balayée par de violents orages

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - RER inondé, routes coupées, 1 mois de pluie en 1 heure... les images des dégâts en Île-de-France

Nouveaux contaminés : le vaccin contre le Covid-19 est-il efficace ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.