Près de 1500 roquettes tirées sur Israël depuis Gaza en trois jours : qui finance ces armements ?

La crise israélo-palestinienne a révélé aussi une montée en puissance de l'arsenal militaire du Hamas. Comment ce mouvement islamiste réussi-il à s'approvisionner, malgré l'embargo qui dure depuis des années ?

INFLUENCE - Le géopolitologue Frédéric Encel rappelle sur LCI que si l'Iran a longtemps financé et fabriqué les armes balistiques du Hamas, la situation a évolué depuis quelques années. Les financements ont changé et le Hamas a construit sa propre "puissance balistique", selon le spécialiste.

Quatre jours de violences, des dizaines de morts, des centaines de blessés et des pluies de roquettes - 1500 depuis lundi selon l'armée israélienne. Dans le regain de tension meurtrier qui survient dans la bande de Gaza entre le Hamas et l'État d'Israël, une question se pose : comment l'organisation islamiste se procure-t-elle les engins balistiques qu'elle tire vers Israël, alors même que le territoire est enclavé ?

Dimanche, le géopolitologue Frédéric Encel, maître de conférences à Science Po Paris, a donné un éclairage à ce sujet, sur le plateau de LCI. 

Toute l'info sur

Israël-Palestine : cessez-le-feu après 11 jours de combat

Des aides financières captées par le Hamas

"Pendant une bonne vingtaine d'année, ça a été l'Iran, qui soutenait le Hamas", explique Frédéric Encel. "L'Iran cherchait (...) à obtenir des leviers contre Israël, à jouer un rôle dans la région et à jouer un rôle en Méditerranée". Désormais, "ce n'est plus le cas, puisque le clivage entre sunnites et chiites sur l'ensemble du Moyen-Orient est devenu tellement dur (...) qu'en réalité, l'Iran n'a plus soutenu le Hamas, sunnite. L'Iran a été remplacé sur le plan financier par le Qatar, qui soutient les Frères musulmans." Des fonds qataris principalement destinés à la population palestinienne, qui seraient ainsi utilisés au profit d'objectifs militaires.

Les Émirats arabes unis, de leur côté, envoient des fonds humanitaires vers la bande de Gaza, un argent "capté par le Hamas, la seule puissance politique et institutionnelle à dominer l'intégralité de Gaza", poursuit Frédéric Encel. 

Lire aussi

Le Hamas produit aussi ses propres missiles

Sur un plan plus technique, "pendant une vingtaine d'années, l'Iran apportait des pièces détachées" pour fabriquer des missiles, poursuit le politologue, rappelant qu'"Israël ne pouvait pas contrôler tous les bateaux de pêche - ou prétendus bateaux de pêche - qui, très régulièrement, en provenance de l'Iran (...) laissaient dériver de gigantesques conteneurs à marée haute contenant des éléments" pour fabriquer des missiles.

Puis, "à partir de ces éléments, le Hamas a réussi, au milieu des années 2010 (...)" à fabriquer ses propres missiles, devenant une "puissance balistique"

Découvrez le podcast de l'émission "Brunet Direct" qui est consacré au conflit entre Israël et le Hamas

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY 

Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, le présentateur prendra le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. Grande nouveauté de la rentrée, les téléspectateurs pourront intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

EN DIRECT - Covid-19 : 63 décès en 24 heures, la pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.