Tensions Turquie/Allemagne : Erdogan appelle les Germano-Turcs à voter contre Angela Merkel et les principaux partis

International

POLITIQUE - Ce vendredi, le président Recep Tayyip Erdogan a exhorté les Turcs vivant en Allemagne à ne pas voter pour les principaux partis politiques dont celui d’Angela Merkel. Selon le Président turc, ce sont "des ennemis de la Turquie".

Une demande inhabituelle. Ce vendredi, le président turc a lancé un appel à ses compatriotes vivant en Allemagne. Il leur a demandé de ne pas voter pour la CDU (le parti d'Angela Merkel), le SDP ni les Verts lors des prochaines élections. "J’appelle tous mes compatriotes en Allemagne à ne pas faire l’erreur de les soutenir ", prévient Recep Tayyip Erdogan. 

Dans son réquisitoire, il ne s’arrête pas là et va jusqu’à les déclarer "ennemis de la Turquie ". Et a contrario, il a exhorté les Turcs "à voter pour ces partis qui ne sont pas des ennemis de la Turquie", sans les nommer.  Selon lui, cette décision est avant tout "une question d’honneur ". Il poursuit : "Je vous invite à donner une leçon aux partis politiques dans l’isoloir".

Lire aussi

Fortes tensions entre la Turquie et l’Allemagne

Cette déclaration ne risque pas d’améliorer les relations entre les deux pays qui sont très tendues. Suite à la tentative de coup d’état en Turquie l’an passé, le fossé entre les deux Etats s’est creusé. Une des pierres d’achoppement a été les arrestations par les autorités turques de deux Allemands, un journaliste et un humanitaire. De son côté, Ankara a accusé Berlin de protéger des personnes soupçonnées d’avoir joué un rôle dans la tentative de coup d’état.  

En septembre prochain, les élections législatives auront lieu en Allemagne. Le ou la future chancelière dépendra de la majorité obtenue. Angela Merkel est candidate à un quatrième mandat à la tête du pays. Elle est largement la favorite du scrutin.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter