Terrorisme - Amedy Coulibaly ne sera pas enterré au Mali

International
FUNÉRAILLES - Le preneur d'otages de la porte de Vincennes et assassin de Clarissa Jean-Philippe ne reposera pas dans le pays dont est originaire sa famille. Bamako a refusé d'accueillir sa dépouille, révèle Le Parisien.

Où sera enterré le corps d'Amedy Coulibaly, assassin de Clarissa Jean-Philippe, policière municipale de Montrouge, et preneur d'otages de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, où il a exécuté 4 clients juifs ? Ça ne devrait pas être au Mali, a révélé Le Parisien mercredi soir.

En effet, le site du quotidien rapporte que les autorités de Bamako ont opposé un refus de dernière minute à l'inhumation du terroriste, alors que la dépouille de ce dernier s'apprêtait à être transportée dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Résultat, le corps se trouvait encore à l'Institut médico-légal de Paris.

EN SAVOIR +
>>
Où seront enterrés les terroristes ?
>> Un maire veut "l'incinération obligatoire" pour les terroristes

Le souvenir de Mohamed Merah

Cette affaire, alors que Chérif Kouachi a été enterré à Gennevilliers et son frère Saïd à Reims , vient rappeler l'attitude de l'Algérie vis-à-vis de Mohamed Merah, auteur du massacre antisémite de l'école Ozar Hatorah et des meurtres de militaires, entre Toulouse et à Montauban. Alger avait alors opposé une fin de non-recevoir à la famille du tueur, qui voulait que ce dernier repose dans le pays d'origine de la famille. Merah sera finalement enterré en banlieue toulousaine.

En ce qui concerne Amedy Coulibaly, Le Parisien explique que les autorités de Grigny, sa commune d'origine dans l'Essonne, n'a pas reçu de demande d'inhumation. Hypothèse du quotidien : la famille a probablement privilégié un enterrement au Mali avant d'envisager d'autres pistes. Sans succès.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter