Menace nord-coréenne : les États-Unis se disent prêts à utiliser leurs capacités nucléaires

DirectLCI
HAUTE TENSION - Après l'annonce dimanche par les autorités nord-coréennes d'un nouveau test nucléaire, l'essai "réussi" d'une bombe H selon Pyongyang, les États-Unis se disent être prêts à répondre en utilisant leurs capacités nucléaires.

Pas de désescalade en vue entre Washington et Pyongyang. La bombe à hydrogène testée par les autorités nord-coréennes dans la matinée de dimanche n'a fait que dégrader un climat déjà  lourd entre le régime de Kim Jong-un et la communauté internationale. Dans la nuit de dimanche à lundi, les Etats-Unis sont prêts à utiliser leurs capacités nucléaires au cas où la Corée du Nord continuerait à les menacer ou à menacer leurs alliés. 


Après le nouvel essai nucléaire effectué par la Corée du Nord, le président Donald Trump s'est entretenu au téléphone avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué. "Les deux dirigeants ont condamné la poursuite des actions de déstabilisation et de provocation de la Corée du Nord, ont confirmé les inébranlables engagements mutuels des deux pays en matière de défense, et se sont engagés à continuer à coopérer étroitement", déclare le communiqué.

"Le président Trump a réaffirmé l'engagement des Etats-Unis à défendre notre patrie, nos territoires et nos alliés en utilisant la gamme complète des capacités diplomatiques, conventionnelles et nucléaires dont nous disposons", rapporte le communiqué de la présidence américaine. Quelques heures plus tôt, les Etats-Unis ont prévenu la Corée du Nord qu'ils pourraient déclencher "une réponse militaire massive" si elle menaçait leur territoire ou celui de leurs alliés. L'avertissement a été formulé par le secrétaire à la Défense Jim Mattis à la suite d'une réunion d'urgence convoquée par Donald Trump de ses conseillers dans le domaine de la sécurité nationale. La réunion avait pour but d'examiner les conséquences du sixième essai nucléaire nord-coréen, qui était selon Pyongyang celui d'une bombe à hydrogène ou bombe H, beaucoup plus puissante que la bombe atomique ou bombe A.

En vidéo

La bombe H entre les mains de la Corée du Nord ? Le régime diffuse d’inquiétantes photos de Kim Jong-un

Retenue américaine

La réponse de Donald Trump au sixième essai nucléaire de la Corée du Nord a été plus ordonnée et cohérente que lors des précédentes étapes du bras de fer qui oppose Pyongyang au président américain, se félicitent des responsables à Washington. Le président américain a été informé à de multiples reprises sur la Corée du Nord depuis sa prise de fonction en janvier mais il conteste l'idée selon laquelle une action militaire ne doit constituer qu'un ultime recours en raison de ses conséquences. Dimanche, Donald Trump a toutefois fait preuve de retenue dans ses réactions, lui qui avait enflammé la situation le mois dernier en promettant à la Corée du Nord "un feu et une fureur que le monde n'a encore jamais vus".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter