Texas : un homme tire "à l'aveugle" sur des passants, 7 morts et 22 blessés, selon un nouveau bilan

International

FUSILLADE - Un nouveau drame a touché le Texas (Etats-Unis) à peine moins d'un mois après la tuerie d'El Paso. Samedi, sept personnes ont été tuées et 22 autres blessées lors d'une fusillade "à l'aveugle" à Odessa, au Texas. Le tireur a été abattu.

Sept personnes ont été tuées et 22 autres blessées, selon le dernier bilan de la police, lors d'une nouvelle tuerie à Odessa, au Texas, et ce quelques semaines seulement après celles d'El Paso et de Dayton. "Sept personnes ont été tuées, sept de nos citoyens. Ils avaient de 15 à 57 ans", a déclaré à la presse le chef de la police de la ville d'Odessa, Michael Gerke. Trois policiers figurent parmi les blessés ainsi qu'une fillette de 17 mois atteinte au visage. Samedi soir (après-midi aux États-Unis), un homme blanc âgé d'une trentaine d'années a tiré "à l'aveugle" sur des passants depuis un camion postal volé, selon la police.

La police d'Odessa et de Midland avait dans un premier temps fait état de possiblement deux tireurs, avant de se rétracter. L'homme a dans sa course changé de voiture, passant d'une Toyota à un camion postal, ce qui a créé la confusion chez les forces de l'ordre.

La fusillade a commencé alors qu'un véhicule de patrouille a tenté d'arrêter une voiture sur l'autoroute mais que "le conducteur, seul occupant de la voiture, a pointé un fusil par la fenêtre arrière de son véhicule et a tiré plusieurs coups de feu sur la patrouille de police". Le tireur, qui a réussi à prendre la fuite en tirant sur un policier, a continué "à tirer sur des personnes innocentes". Il a ensuite été abattu après un échange de tirs avec les forces de l'ordre. Ses motivations ne sont, pour l'heure, pas connues. "Toutes les agences enquêtent sur de possibles suspects", ont assuré les forces de l'ordre.

De son côté, le président américain a réagi sur Twitter en annonçant qu'il avait été "briefé sur les fusillades au Texas" et que "le FBI et les autorités judiciaires sont complètement engagés".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter