Covid-19 : comment entrer aux États-Unis à partir de lundi 8 novembre ?

Les Etats-Unis rouvrent leurs frontières le 8 novembre

ÉCLAIRAGE - Les États-Unis rouvrent leurs frontières à partir de ce lundi 8 novembre. Sauf exceptions, seules les personnes ayant complété leur schéma vaccinal contre le Covid-19 pourront entrer sur le territoire.

Les voyages internationaux à destination des États-Unis vont pouvoir reprendre. Les frontières du pays, fermées depuis mars 2020, vont en effet rouvrir à partir de ce lundi 8 novembre. Plus d'une trentaine de pays sont concernés par la levée de ce "travel ban". Mais pas à n'importe quelles conditions. Les enfants, notamment, n'ont pas besoin d'être vaccinés. LCI fait le point. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Une obligation de vaccination...

Pour entrer sur le territoire, les voyageurs arrivant par les airs auront l'obligation d'avoir complété leur schéma vaccinal contre le Covid-19. Tous les vaccins reconnus dans la procédure d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, l'indien Covaxin, Sinopharm et Sinovac) seront acceptés. Les combinaisons de vaccins différents pour la première dose et les rappels sont également autorisés, a précisé la Maison Blanche.

Les autorités sanitaires ont toutefois prévu des exceptions "très limitées" à cette obligation vaccinale.

... mais quelques exceptions

Les mineurs âgés de moins de 18 ans n'auront, eux, pas besoin de prouver qu'ils sont vaccinés contre le Covid-19 pour rentrer sur le territoire. De même, selon un document distribué par l'administration américaine, les personnes ayant des contre-indications médicales à la vaccination, les voyageurs devant se déplacer pour des raisons urgentes ou humanitaires (justificatif à l'appui), les personnes venues, pour des raisons autres que le tourisme, de pays où le vaccin est difficile à obtenir ainsi que  certains participants à des essais cliniques de vaccins contre le Covid-19 n'auront pas besoin d'attester d'une vaccination complète. 

Des tests également nécessaires

Parallèlement, un résultat de test négatif est requis par les États-Unis. Les enfants âgés de plus de deux ans, et non vaccinés, devront se faire tester dans les trois jours avant le départ s'ils voyagent avec des adultes vaccinés. Le délai est réduit à un jour s'ils voyagent seuls ou avec des adultes non-vaccinés. 

Plus généralement, tout étranger devra se faire tester (test antigénique ou PCR) dans les trois jours avant de partir s'il est vacciné, ou dans la journée précédant le départ s'il n'est pas vacciné. Ces exigences sont similaires pour les citoyens américains et les résidents permanents qui rentrent au pays. 

Lire aussi

L'ensemble des documents sanitaires - résultat de test et attestation de vaccination - seront vérifiés par les compagnies aériennes. Ces dernières seront aussi chargées de recueillir, auprès des voyageurs, des informations permettant aux autorités sanitaires américaines de prendre contact avec eux après leur entrée sur le territoire, en cas d'infection ou de contact avec une personne infectée.

Pour ce qui est de la voie terrestre, la levée des restrictions se fera en deux temps. À partir de lundi 8 novembre, pourront traverser la frontière du Canada ou du Mexique les personnes venant pour des raisons jugées non essentielles, par exemple familiales ou touristiques, à condition d'être vaccinées. Les personnes venant pour des motifs impérieux - par exemple les chauffeurs routiers - en seront dispensées. Mais à partir de janvier, l'obligation vaccinale vaudra pour tous les visiteurs franchissant les frontières terrestres, quel que soit leur motif d'entrée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.