Tout savoir sur Daech : combien de combattants ?

Tout savoir sur Daech : combien de combattants ?

International
DirectLCI
TERRORISME - Depuis la prise de Mossoul en juin 2014, les experts avancent des chiffres totalement différents quand il s'agit d'estimer le nombre de combattants dans les rangs de Daech. 10.000 pour les eux, 125.000 pour les autres.... Revue d'effectifs.

Les chiffres varient du simple au double. Depuis son implantation entre la Syrie et l’Irak, le groupe Etat islamique a vu son contingent de combattants grossir à vue d’oeil, compliquant la tâche des experts pour évaluer leur nombre. Seule certitude : celui-ci aurait doublé en l’espace de seulement quelques mois.

A LIRE AUSSI >> EN DIRECT - Abdelhamid Abaaoud tué dans l'assaut de Saint-Denis

En juin 2014, le monde découvre avec effarement la proclamation d’un califat, avec à sa tête Abou Bakr al-Baghdadi. Pour arriver à ses fins, celui-ci s’est appuyé sur des milliers d’hommes : Le Monde et le New York Times avancent le chiffre de 10.000 à 17.000. Romain Caillet, chercheur à l'Ifpo (Institut français du Proche-Orient), mise plutôt sur 25.000 hommes. Des chiffres très en deçà de ceux de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Souvent critiqué pour la fiabilité de ses sources mais acteur incontournable du conflit, son directeur Rami Abdel Rahmane avance alors un chiffre impressionnant : 50.000 combattants, pour la seule Syrie.

A LIRE AUSSI >> Tout savoir sur l'Etat islamique : zoom sur Abou Bakr Al-Baghdadi, le "calife" de Daech

"Ils ont perdu beaucoup d'hommes"

Un an plus tard, tous les compteurs ont été revus à la hausse. En cause, les victoires militaires de Daech qui, selon l’avis des experts, sont devenues possibles grâce à des effectifs conséquents. Des effectifs capables de rivaliser avec les armées régulières : l'armée irakienne compte en effet 250.000 hommes, l'armée syrienne 178.000 hommes. Mais aussi en raison du pouvoir d’attraction du groupe, toutes les chancelleries s’alarmant du nombre d’apprentis djihadistes qui défilent aux frontières.

Selon Romain Caillet , "si on ajoute leurs combattants au Sinaï et en Libye (principales branches en dehors de l'espace syro-irakien), on doit être entre 65.000 et 80.000 hommes. Malgré l'afflux de volontaires, ils ont perdu beaucoup d'hommes, notamment en raison des bombardements de la coalition". Selon Hisham al-Hashimi, expert en sécurité et conseiller militaire du gouvernement irakien, l'EI compterait 100.000 à 125.000 hommes en Irak et en Syrie, à l’été 2015. Le mois dernier, pourtant, le secrétaire britannique aux Affaires étrangères a avancer un nombre moins important, estimant que le nombre de combattants de l'EI actifs en Irak s'élevait entre "10.000 et 13.000 combattants".

A LIRE AUSSI
>>  Tout savoir sur Daech : notre série consacrée à l'Etat islamique

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter