VIDÉO - Narcotrafiquants stoppés par des baigneurs en Espagne : des témoins racontent

VIDÉO - Narcotrafiquants stoppés par des baigneurs en Espagne : des témoins racontent

STUPÉFIANT - Des vacanciers sur la plage de Melicena, à Sorvilán, au sud de l’Espagne, ont participé à l’arrestation de trafiquants de drogue poursuivis par un bateau de la garde civile. Le 20h de TF1 est retourné sur place.

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Car la scène, qui s'est déroulée mi-août, est impressionnante. Sur ces images, une petite embarcation est prise en chasse par la gendarmerie maritime aux abords de la plage de Melicina, à Sorvilán, au sud de l'Espagne. À son bord, deux narcotrafiquants qui foncent sur le sable et les baigneurs présents ce jour-là. Deux d’entre eux manquent de se faire percuter. 

Toute l'info sur

Le 20h

Les trafiquants tentent alors de s’échapper. C’était sans compter sur les vacanciers qui se jettent sur l’un des deux afin de l’immobiliser. Le deuxième homme sera arrêté plus tard par la garde civile, mais son arrestation n’a pas été filmée. Selon le journal espagnol El Pais, les deux hommes sont âgés de 32 et 43 ans. Ils ont été transférés à la prison de Salobreña, située à quelques kilomètres.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Le 20H de TF1 s’est rendu sur place et a pu rencontrer des baigneurs présents ce jour-là, comme un homme et son fils qui témoignent dans le reportage en tête de cet article. "On aurait dit qu’on était dans un film d’action, mais avec des trafiquants un peu amateurs. Ils semblaient n’avoir aucun plan B", affirme le père de famille. "Je me suis dit 'mais qu’est-ce qu’il se passe sur cette plage d’habitude si tranquille ?' Les trafiquants sont arrivés tellement vite, c’était impressionnant !', ajoute son fils. 

J’ai compris qu’ils ne s’arrêteraient pas - Gabriel, jeune homme qui a failli se faire percuter par le bateau

Tous ont encore en tête l’image de ce bateau rempli de 750 kilos de haschich, pour une valeur d’un million et demi d’euros. Gabriel non plus n’est pas près de l’oublier, car il est l’un des deux hommes ayant évité l’embarcation lancée à pleine vitesse, de justesse. "A 50 mètres de la plage, les trafiquants ont fait de grands gestes pour qu’on s’écarte. C’est là que j’ai compris qu’ils ne s’arrêteraient pas. Mais deux minutes avant, il y avait des enfants qui jouaient dans l’eau ici. Ça aurait pu être un massacre", témoigne-t-il. 

Lire aussi

    L’Andalousie est la porte d’entrée en Europe des drogues venues d’Afrique du Nord et plus spécifiquement du Maroc, plus gros producteur du monde de haschich. Ses côtes se trouvent à 160 kilomètres à vol d’oiseau. De fait, la gendarmerie maritime patrouille continuellement sur les eaux qui séparent les deux pays. "Il y a toujours une équipe sur l’eau, 24H/24", assure à TF1 Juan Villalba, chef de brigade à la Guardia civil, selon qui le mode opératoire des trafiquants est bien connu. "Ils traversent la mer le plus rapidement possible et font s’échouer le bateau sur une plage pour décharger la marchandise. Généralement, ils font ça de nuit", explique-t-il. En tout, cette année, 2,5 tonnes de haschich ont été interceptées dans cette zone. 

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation franchit la barre des 2000

    VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

    VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

    Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

    Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.