Agressions sexuelles, problèmes de sécurité ou d’hygiène : TripAdvisor signale désormais les établissements concernés

Agressions sexuelles, problèmes de sécurité ou d’hygiène : TripAdvisor signale désormais les établissements concernés

DirectLCI
INTERNET - Des cas d'agression sexuelle, de discrimination ou des problèmes d'hygiène ont été dénoncés par des clients ou des articles de presse à propos d'un établissement hôtelier ? TripAdvisor a décidé d'en informer ses utilisateurs, en épinglant un message d'alerte sur la page de l'hôtel ou du restaurant concerné.

Tous les internautes sont déjà allés sur le site TripAdvisor pour se renseigner sur un hôtel ou un restaurant. Il leur dira désormais si l’établissement a été signalé pour des cas d'agressions, des problèmes de discrimination, de sécurité ou de santé. En effet, sur les pages des hôtels ou restaurants concernés, apparaît un encadré rouge disant : "TripAdvisor a eu connaissance de certains événements récents et articles de presse au sujet de cet établissement qui ne reflètent peut-être pas le contenu des avis trouvés sur cette page. C’est pourquoi nous vous suggérons de poursuivre vos recherches pour obtenir plus d’informations sur cet établissement lors de la préparation de voyage."


Un porte-parole de TripAdvisor a déclaré à TechCrunch que cet encadré apparaîtra "chaque fois que nous penserons qu’il existe un problème de santé, de sécurité ou de discrimination pertinent pour les voyageurs, signalé par notre communauté de voyageurs ou par les médias". L’avertissement "restera sur TripAdvisor trois mois. Mais si ces problèmes persistent, nous pourrons étendre sa durée", a indiqué l’entreprise au New York Times. "Ces messages se veulent informatifs et non pas punitifs" et la décision de retirer ou d’ajouter un avertissement sera prise par un comité d’employés, a également indiqué l'entreprise.

TripAdvisor accusé d'avoir effacé des commentaires dénonçant des viols

Actuellement, trois établissements mexicains de la région de Playa del Carmen sont concernés par cet avertissement. L’un d’eux, l’hôtel Iberostar Paraiso Maya, est au centre d’une polémique qui a éclaboussé TripAdvisor au début du mois. En effet, le quotidien The Milwaukee Journal Sentinel a révélé qu’en 2010, il avait supprimé à plusieurs reprises le commentaire d’une touriste américaine qui disait avoir été violée par un agent de sécurité employé par l’établissement. En 2015, une autre touriste avait également vu son message être effacé du site alors qu’elle souhaitait, elle aussi, dénoncer un viol commis dans ce même hôtel.

Plus d'articles

Sur le même sujet