Triste de voir son fils de 48 ans célibataire, son papa passe une page de pub dans le journal local

Triste de voir son fils de 48 ans célibataire, son papa passe une page de pub dans le journal local

ETATS-UNIS - Pour trouver une femme à son fils de 48 ans, le papa n'a pas hésité à lui offrir une plein de page de publicité dans le journal local. Sauf que le fiston n'a pas vraiment apprécié la démarche faite dans son dos…

Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour son fils… La semaine dernière dans l'Utah, aux Etats-Unis, Arthur Books, père de famille de 78 ans, a voulu aider son fiston… âgé de 48 ans. Le papa attentionné a surtout estimé que son fils était seul depuis trop longtemps. Il a voulu prendre les choses en main, rapporte le New York Daily News . Et il a trouvé une méthode de promotion pas banale : il a payé 900 euros une pleine page de publicité pour son fils, dans un journal qui couvre toute la région. Sans que le fils, Baron, ne soit au courant de la chose.

Et le papa a pour sa future belle-fille des critères bien arrêtés. "Je cherche une femme qui est prête, désireuse et capable d'avoir des enfants le plus tôt possible", peut-on ainsi lire sur l'annonce qui a fleuri dans le journal Cœur d'Alène. L'annonce répertoriait aussi d'autres critères bien… conservateurs, nécessaires, pour le papa, à toute bonne épouse : qu'elle soit âge de 34 à 38 ans, que la femme accepte d'être mère au foyer, et qu'elle soit conservatrice. "Si vous avez voté pour Obama ou avez l'intention de voter pour Hillary vous n'êtes pas pour moi", est-il encore écrit.


Le fils, Baron, a découvert ça après coup. Le week-end où l'annonce est sortie, Baron est venu le voir, pour lui souhaiter la fête des pères. Celui-ci ne lui a rien dit de sa petite entourloupe. Mais le lundi, quand il a commencé à recevoir des appels, il n'a pas tardé à découvrir le pot aux roses. "Je pensais que mon téléphone était cassé, car il n'arrêtait pas de sonner", raconte-t-il. Baron a aussi trouvé des milliers de courriers et un déluge de demandes d'amis sur Facebook. C'est en fait un journaliste qui venait aux nouvelles qui lui a envoyé l'annonce. Et il a compris tout de suite qui était le coupable. Et c'est peu dire que Baron n'assume pas trop. "C'est tellement fou, je ne peux même pas en parler, mon père est cinglé d'avoir fait ça", a-t-il raconté après coup au journal Daily News. "C'est tellement embarrassant et humiliant".

Mais au final, si le papa un peu illuminé a posté des critères de sélection un peu has-been, Baron ne va finalement pas cracher dans la soupe. Il a expliqué qu'il avait tout de même l'intention de voir quelques-unes des prétendantes qui lui avaient écrit. Sauf que plusieurs d'entre elles ont voulu décaler la date, au vu de la frénésie médiatique suscitée par l'annonce…

Et le pire dans tout ça, est que l'annonce du papa a même eu l'effet inverse de celui désiré : Baron explique qu'il voyait une fille à Salt Lake City, et quand elle a découvert l'annonce, elle a tout annulé et depuis ne veut plus rien avoir à faire avec lui.

A LIRE AUSSI >>  La belle histoire du jour : elles invitent les Obama à leur mariage, ils leur répondent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

EN DIRECT - "Il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer réplique aux attaques d'Eric Zemmour

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

"Koh-Lanta" : Coumba et Namadia éliminés puis repêchés dans une ambiance électrique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.