Trois jours après, Barack Obama condamne le meurtre des trois étudiants musulmans

Trois jours après, Barack Obama condamne le meurtre des trois étudiants musulmans

DirectLCI
ETATS-UNIS – La réaction du président américain s'est faite attendre. Barack Obama a dénoncé un acte "brutal et atroce", trois jours après le meurtre de trois étudiants musulmans à Chapel Hill, en Caroline du Nord.

Il était temps. Le président américain était resté silencieux depuis le meurtre gratuit de trois étudiants musulmans par un homme hostile aux religions mardi à Chapel Hill, en Caroline du Nord, dans le sud-est des Etats-Unis. Trois jours après, Barack Obama a enfin réagi. Dans un communiqué, il a condamné vendredi un acte "brutal et atroce". "Aux Etats-Unis, personne ne devrait jamais être pris pour cible en raison de ce qu'il est, de son apparence ou de sa croyance", a-t-il dénoncé.

A LIRE AUSSI >>  Etats-Unis : 3 étudiants musulmans abattus sur un campus, un crime islamophobe ?

Cette absence de réaction de la part du locataire de la Maison blanche avait été remarquée et critiquée par certains, dont le président turc. En visite officielle au Mexique, Recep Tayyip Erdogan avait regretté que "ni Obama ni le secrétaire d'Etat (John) Kerry n'(aient) fait de déclaration". Des critiques à mot couvert qui n'avaient guère été appréciées par les américains. Interrogée pour savoir si elle "rejetait les critiques" formulées par le chef d'Etat turc, la porte-parole de la diplomatie américaine, Jennifer Psaki, avait simplement répondu "exact", sans rien ajouter de plus.

Le tueur risque la peine de mort

Concernant le triple meurtre, la police n'a pas encore déterminé si les victimes, Yusor Abou-Salha, Razan Abou-Salha et le mari de Yusor, Deah Shaddy Barakat, ont été tuées à cause de leur religion ou suite à une querelle de voisinage. Dans un communiqué publié vendredi, l'ambassade de Jordanie à Washington a précisé que les soeurs Razan et Yusor Abou-Salha avaient la double nationalité américano-jordanienne.

A LIRE AUSSI >>  Etats-Unis : la toile s’insurge après le meurtre de trois étudiants musulmans

L'auteur présumé du triple meurtre, Craig Stephen Hicks, 46 ans, s'est rendu à la police après la fusillade et a été écroué. Il est poursuivi pour assassinat et risque la prison à perpétuité ou la peine de mort.

A LIRE AUSSI
>> Quand Barack "YOLO" Obama se lâche pour Buzzfeed
>>  Etats-Unis : rassemblement et appel au calme après la mort de trois étudiants musulmans

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter