Trois pompiers du 11-septembre meurent le même jour d'un cancer

Trois pompiers du 11-septembre meurent le même jour d'un cancer

ETATS-UNIS - Treize ans après le drame du 11-Septembre, trois pompiers new-yorkais qui avaient travaillé dans les décombres du World Trade Center sont morts lundi. Tous victimes d'un cancer dû aux émanations toxiques à Ground Zero.

Ils étaient des héros. Les attentats du 11-septembre ont fait de nouvelles victimes : trois pompiers new-yorkais, qui avaient travaillé dans les ruines du World Trade Center après les attaques terroristes de 2001 , sont en effet décédés lundi à quelques heures d'intervalle. Ces décès sont "un rappel douloureux du fait que, treize ans plus tard, nous continuons à payer un prix terrible pour les efforts héroïques du Département le 11-Septembre ", a souligné le chef des pompiers.

Morts de maladies attribuées au 11-Septembre

Deux de ces soldats du feu, Howard Bischoff et Daniel Heglund, étaient âgés de 58 ans, le troisième, Robert Leaver, de 56 ans. Tous les trois étaient à la retraite depuis 2003. Leur décès porte à 92 le nombre de pompiers new-yorkais morts de maladies attribuées au 11-Septembre. Et 343 pompiers étaient également décédés dans le brasier des tours qui s'étaient effondrées le 11 septembre 2001, après que des membres d'Al-Qaeda y ont précipité deux avions de ligne, faisant 2 753 morts.

Des dizaines de milliers de personnes, majoritairement membres des équipes de secours, ont contracté des maladies, notamment respiratoires et de la peau, en raison des émanations et produits toxiques à Ground Zero. Elles ont été prises en charge par un programme spécial, le World Trade Center Health Program.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.