Trump accusé d'avoir acheté le silence d'une actrice porno pour 130.000 dollars

DirectLCI
TRUMPGATE - Un avocat de Donald Trump aurait versé 130.000 dollars à une ex-actrice de films pornos afin qu'elle taise une relation sexuelle avec le magnat de l'immobilier en 2006 selon des informations du très sérieux "Wall Street Journal", démenties vendredi par la Maison Blanche.

Trump, une énième fois au coeur de la tourmente... L'actrice de films pornographiques, Stéphanie Clifford, connue sous le nom de Stormy Daniels, a relaté en privé avoir eu des rapports sexuels avec l'actuel Président des Etats-Unis en juillet 2006, en marge d'un tournoi huppé de golf près du lac Tahoe, une région touristique à cheval entre la Californie et le Nevada. 


A l'époque, Donald Trump était déjà marié avec son épouse actuelle, Melania, depuis un an.

Trump aurait usé du même mécanisme que Weinstein

Dans un communiqué, la Maison Blanche a catégoriquement démenti toute rencontre à caractère sexuel entre Donald Trump et Stormy Daniels. "Il s'agit de vieilles infos recyclées, qui ont été publiées et démenties avec véhémence avant l'élection", a assuré un responsable de la présidence.


Seulement, selon le quotidien américain spécialisé dans l'actualité économique et financière, la transaction, entre l'avocat Michael Cohen et Stephanie Clifford aurait été négociée un mois avant l'élection présidentielle. 


L'actrice porno aurait alors signé un "non disclosure agreement", un accord de non-divulgation garantissant son silence, le même mécanisme employé par Harvey Weinstein pour étouffer plusieurs affaires

Plus d'articles

Sur le même sujet