Trump désavoué sur l'Obamacare : l'Amérique est-elle devenue ingouvernable ?

Trump désavoué sur l'Obamacare : l'Amérique est-elle devenue ingouvernable ?

CAMOUFLET - Donald Trump avait fait de l’abrogation de l’Obamacare l’une des promesses phares de sa campagne. Vendredi, il a finalement échoué en ne rassemblant pas la majorité nécessaire. Sur le plateau de LCI, Jean-Éric Branaa, spécialiste des États-Unis, analyse cette défaite.

C'est le plus gros échec de son début de mandat. Après avoir vu ses deux décrets anti-immigration rejetés par des juges fédéraux américains, Donald Trump est cette fois désavoué par son propre camp. Alors qu'il avait fait de l'abrogation de l'Obamacare, système de santé mis en place par Barack Obama, un thème majeur de sa campagne, il a dû y renoncer ce vendredi, faute de majorité. Parmi les opposants, les démocrates, bien sûr, mais aussi les élus les plus conservateurs. Pour certains d'entre eux, la réforme ressemblait trop au précédent texte. Sur le plateau de LCI, Jean-Éric Branaa, maître de conférence à l'université Paris II Assas et spécialiste des États-Unis estime que tout en ayant évité le pire, le milliardaire subit un énorme camouflet.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Le désaveu

Avant le vote de cette réforme, Donald Trump était sûr de son coup. "Il avait dit : "Ce sera "terrific"", c'est à dire : "Ce sera absolument génial" [...] et il invitait d'ailleurs les Américains à contacter leurs députés pour les pousser à voter la réforme", rappelle Jean-Éric Branaa. Le président avait également communiqué via plusieurs messages sur Twitter pour dire aux Américains à quel point cette réforme était "un super plan". L'Obamacare oblige depuis 2010 tous les Américains à souscrire à une assurance santé. En contrepartie, des aide financières sont garanties aux ménages peu aisése. Cette loi est jugée trop coûteuse et trop complexe par les Républicains. Ils lui reprochent aussi de faire intrusion dans la sphère privée des citoyens.

Aujourd'hui, Donald Trump se trouve mis à mal par l'abandon forcé de cette abrogation. "Et puis surtout, il nous a expliqué qu'il était le plus grand négociateur que la Terre ait jamais porté. C'est un peu difficile quand ce grand négociateur n'est pas capable d'arriver à faire un deal avec son propre camp", ajoute le spécialiste.

L'impatience gagne du terrain

Pour autant, l'image du président ne ressort de cet épisode que paradoxalement très peu écornée. "Ceux qui ont voté pour lui sont comme des supporters", explique-t-il. Pour eux, ce sont les députés qui ont mis à bas la réforme, pas le président. "Même s'ils commencent à douter", modère le spécialiste. "Il faut dire qu'on est quand même à deux mois de présidence et il ne s'est pas passé grand-chose".

Des luttes internes gênantes

Au-delà de la bataille entre les Républicains les plus modérés et les plus conservateurs, d'autres luttes ont aussi joué dans l'abandon de l'abrogation. "On a une lutte entre les Républicains et Donald Trump. Lutte qui dure maintenant depuis deux ans", explique l'invité. Les financiers du parti se sont entre autres impliqués dans cette campagne contre la réforme, "promettant même des millions de dollars de financement pour les Républicains qui voteraient contre". Les divisions devraient cependant se faire discrètes pendant quelques temps pour laisser place à la cohésion sur les réformes économiques. "On est plus dans ce qui leur plaît, ce qu'ils défendent", argumente Jean-Éric Branaa.

En vidéo

Nouveau revers pour Donald Trump : l'Obamacare n'est pas abrogé

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Crise au Proche-Orient : les ministres de l'Union européenne se réuniront en urgence mardi

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

EN DIRECT - Des restrictions aux frontières seront maintenues "au moins jusqu'à la fin de l'été", selon Clément Beaune

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.