Trump nomme le juge conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême américaine

Trump nomme le juge conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême américaine

DirectLCI
INTERNATIONAL - Si le choix du président américain est validé par le Sénat d'ici à la fin de l'été, la plus haute cour de justice des États-Unis restera majoritairement conservatrice. Les observateurs politiques du pays parlent déjà de la "décision la plus conséquente" du mandat de Donald Trump.

Il faisait partie des candidats potentiels les plus à droite sur l'échiquier politique américain. Le juge conservateur Brett Kavanaugh a été officiellement choisi mardi 10 juillet par le président américain Donald Trump pour remplacer un des neuf juges de la Cour suprême. 


Il s'agit de la deuxième nomination effectuée par le président à la Cour suprême en 18 mois d'exercice de sa fonction. Si le Sénat confirme sa nomination, Brett Kavanaugh remplacera Anthony Kennedy, 81 ans, qui a annoncé fin juin qu'il souhaitait prendre sa retraite. 

Catholique pratiquant et ancien conseiller de George W. Bush

Âgé de 53 ans, Brett Kavanaugh est membre de la Cour d'appel du district de Columbia depuis 2006. Conseiller de la Maison

blanche sous la présidence Bush, il a travaillé pour le compte de Kenneth Starr, avocat qui a enquêté sur l'ancien président

démocrate Bill Clinton dans les années 1990.  


Arrivé en 2001 à la Maison Blanche, George W. Bush l'avait recruté parmi ses collaborateurs directs. Plus tard, le président républicain a nommé Brett Kavanaugh à la cour d'appel de Washington. Son épouse, Ashley, avec qui il a eu deux filles, a pour sa part officié comme secrétaire personnelle du président.


Tout du long de sa carrière, Kavanaugh a fait preuve de constance dans ses décisions, généralement à droite toute. En 2012, il avait fait partie d'un panel ayant annulé une mesure de l'EPA, l'agence fédérale de protection de l'environnement, visant à réduire la pollution de l'air entre les Etats. Récemment, il a exprimé son désaccord avec une décision permettant à une adolescente entrée clandestinement aux Etats-Unis de se faire avorter. Catholique pratiquant, il est actif dans diverses associations religieuses.


En étant choisi par Donald Trump, le juge Kavanaugh a fait mentir ceux qui pensaient que ses liens avec George W. Bush seraient rédhibitoires. Jeb Bush, le frère de l'ex-président, avait été la cible répétée de quolibets du président américain lors de la primaire républicaine en 2016. Surtout, il fait définitivement passer du côté conservateur une institution qui, jusqu'à présent, avait connu des périodes de progressisme, par la présence du juge Kennedy, conservateur, mais qui avait notamment pris position pour les droits de la communauté LGBT+ à plusieurs reprises.

Une nomination qui ne changera pas l'orientation idéologique de la Cour suprême

La nomination de Brett Kavanaugh ne change pas l'orientation idéologique de la Cour suprême, dont cinq des neufs juges sont

déjà de sensibilité conservatrice. Mais la nomination de ce juge conservateur va très certainement ancré un peu plus la cour à droite. Il faut rappeler que ces nominations sont des choix d'une grande importance politique : la plus haute cour de justice du pays a tranché, par le passé, des questions de société épineuses comme l'avortement, la discrimination positive ou le mariage homosexuel. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter