Trump positif au Covid-19, les marchés boursiers infectés par l'incertitude

Trump positif au Covid-19, les marchés boursiers infectés par l'incertitude
International

NERVOSITÉ - Indices dans le rouge, pétrole en baisse, à part quelques valeurs refuges les marchés financiers ont immédiatement réagi négativement à l'annonce de la Maison Blanche. Un événement qui pourrait être l'amorce de scénarios trop nombreux pour faire consensus, de quoi plonger les bourses dans une zone de grande volatilité.

S'il est une constante sur les marchés financiers, c'est qu'ils n'aiment pas l'incertitude. Et l'annonce en pleine nuit par Donald Trump de son test positif au Covid-19 est exactement le genre d'événement que les investisseurs redoutent, par sa capacité à réduire à zéro toute tentative d'anticipation de l'avenir.

Si les bourses américaines étaient fermées au moment de l'annonce, les "futures" qui poursuivent leurs cotes 24h/24 prédisent un décrochage léger des indices américain à leur ouverture cet après-midi. DOW, S&P et NASDAQ affichent tous des baisses prévues de l'ordre de 1 à 2%. À Paris, à 11h, le CAC40 était en très légère baisse d'un demi point.

Pétrole et rouble à la baisse

Pour les analystes, ce qui crée cette nervosité, ce sont les ramifications de l'annonce, ses effets sur la campagne électorale. Nul ne peut encore prévoir la gravité de l'infection et des symptômes du président américain, de sa capacité à poursuivre sa campagne, ou même sur le déroulement de l'élection à venir. Sur les chaînes financières américaines, les financiers s'essaient soudain à la virologie, pour estimer à quelle échéance les symptômes de la maladie en diront plus sur son pronostic.

Parmi les effets les plus visibles de l'annonce sur les marchés, la baisse des cours du pétrole, qui plonge de 3%. Sur les marchés américains, les valeurs russes sont elles aussi en baisse, le rouble perd 1,4%. 

Toute l'info sur

Donald Trump positif au Covid-19, la campagne bouleversée

Lire aussi

Pour Scott Thiel, stratégiste au fonds Blackrock, "Du point de vue des marchés, le problème c'est qu'il peut se passer toutes sortes de choses, c'est une énorme source de volatilité. Pour l'instant la réaction des marchés est mesurée, mais le nombre de scénarios possibles peut créer énormément de confusion, difficile pour les professionnels de parier sur ce qui va se passer dans les deux mois à venir." Seules valeurs à profiter de la nervosité des investisseurs, certaines valeurs-refuge, comme l'or, l'un des rares cours à la hausse ce matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron annonce un reconfinement jusqu'au 1er décembre au moins

La France reconfinée : après les annonces d'Emmanuel Macron, suivez notre soirée spéciale sur LCI

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent