Trump annonce avoir signé un accord commercial "historique" avec la Chine

Trump annonce avoir signé un accord commercial "historique" avec la Chine
International

SIGNATURE - Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a signé mercredi un accord commercial préliminaire avec Pékin, visant à rééquilibrer le commerce entre les deux grandes puissances économiques.

"Un pas de géant". Mercredi, le président américain Donald Trump a annoncé avoir signé un accord commercial préliminaire avec le vice-Premier ministre chinois Liu He, dans le but de rééquilibrer le commerce entre les deux nations. Au cours d'une longue cérémonie à la Maison Blanche, le chef d'Etat américain s'est réjoui de cet accord : "Aujourd'hui marque une étape historique qui n'avait jamais été franchie (...) vers un accord commercial juste et réciproque entre les Etats-Unis et la Chine."

Lire aussi

Trump et Jinping en contact "étroit" ?

Le président chinois Xi Jinping a, dans une lettre adressée à son homologue américain et lue par Liu He, également salué la signature d'un accord "bon pour la Chine, pour les Etats-Unis et pour le monde entier". "Cela montre aussi que nos deux pays ont la capacité d'agir sur la base de l'égalité et du respect mutuel." Le président chinois a indiqué vouloir "rester en étroit contact" avec Donald Trump "personnellement".

A l'heure actuelle, le traité profitera essentiellement aux agriculteurs et aux industriels, victimes collatérales du conflit. La Chine s'est engagée à acheter pour 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires au cours des deux prochaines années, afin de réduire le déséquilibre commercial, grande revendication de la Maison Blanche. Des dispositions relatives à la protection de la propriété intellectuelle et aux conditions de transfert de technologies sont également présentes dans l'accord.

La guerre commerciale ne sera terminée que lorsque toutes les taxes douanières auront disparu.- Mathew Shay, président de la Fédération nationale des détaillants.

Donald Trump a également expliqué que les droits frappant actuellement plus de 370 milliards de dollars de produits chinois seraient maintenus tant que la phase 2 de l'accord ne serait pas signée. Selon Mathew Shay, président de la Fédération nationale des détaillants (NRF), "la guerre commerciale ne sera terminée que lorsque toutes les taxes douanières auront disparu". La NRF, ainsi que le principal syndicat agricole américain, l'American Farm Bureau Federation, se sont ainsi montrés mesurés, insistant sur "le travail restant à faire".

Même son de cloche pour la chambre de Commerce, représentant le patronat américain, qui a exhorté Washington et Pékin à résoudre les problèmes de fond restés en suspens, citant les subventions chinoises aux entreprises publiques. "Ces problèmes complexes et de longue date (...) ont un impact significatif sur la capacité des entreprises américaines à rivaliser", a commenté le président de la chambre de Commerce Thomas Donohue.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent