Tsunami en Indonésie : le choix cornélien d’un pêcheur qui a perdu sa mère et son nouveau-né

Tsunami en Indonésie : le choix cornélien d’un pêcheur qui a perdu sa mère et son nouveau-né

TRAGÉDIE - Les médias indonésiens et l'AFP racontent ce mardi le choix cornélien d'Udin Ahok, un pêcheur de Sumatra. Alors que sa maison venait d'être percutée par le tsunami, l'homme a dû choisir entre sauver sa femme de la noyade ou sa mère et son nouveau-né.

Ses yeux sont rouges et son regard profondément triste. Sur les photos publiées par des médias indonésiens, Udin Ahok apparaît ravagé par la douleur. Comme le relate l’AFP et des journaux locaux ce mardi 25 décembre, cet homme a dû faire face à un choix cornélien. À 46 ans, ce pêcheur de Sumatra, rescapé du tsunami qui a frappé l’Indonésie samedi, a dû choisir entre les membres de sa famille qu'il allait sauver.

Toute l'info sur

Tsunami en Indonésie sur les îles de Java et Sumatra

Je n'ai pas eu le temps de les sauver- Udin Ahok, un rescapé du tsunami

Lorsque la vague a déferlé dans son village, sur la côté de l’île, l’homme se trouvait alors chez lui. Il venait de s’assoupir, quand un mur d’eau a détruit en un rien de temps les murs de sa maison.

Face à l’eau qui commençait à monter, il s’est alors précipité au chevet de sa mère de 70 ans et de son fils d’un an, qui dormait ensemble, selon le récit de l’AFP. Mais au même moment, il a vu que son épouse était sur le point de se noyer. Le jeune père est alors arrivé à la rattraper et à la mettre en sécurité, sans pouvoir en faire de même pour le reste de sa famille. 

Sain et sauf, il est aujourd'hui inconsolable. C’est un homme en sanglot qu’a croisé le journaliste de l’AFP a qui il a confié ne pas avoir eu "le temps de les sauver". "Je le regrette tant. Mon seul espoir c'est qu'ils aient trouvé une place auprès de Dieu", a confié le jeune père. Assis sur des débris, le pêcheur a expliqué à la chaîne de télévision locale Radar Lampung qu’il attendait désormais que les équipes de sauvetage venues sur place retrouvent les corps des membres de sa famille sous la maison effondrée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin Janssen : la balance bénéfice/risque "reste positive", selon l'EMA

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Vers un déconfinement territorialisé en mai ?

Lire et commenter