Tsunami en Indonésie : pourquoi le phénomène a été aussi dévastateur ?

Tsunami en Indonésie : pourquoi le phénomène a été aussi dévastateur ?

JT 20H - Mesurant 1,5 mètre en moyenne, la vague provoquée par le séisme, survenu en Indonésie vendredi 28 septembre 2018, n'est pas très impressionnante sur le papier. Pourtant, elle a été d'une force extraordinaire.

La vague qui a déferlé sur l'île de Célèbes en Indonésie, vendredi 28 septembre 2018, n'a mesuré en moyenne que 1,5 mètre. Cependant, sa puissance a fait en sorte que rien ou presque n'a résisté sur son passage. Maisons, hôtels, hôpitaux… les dégâts matériels sont autant effrayants que le nombre des victimes. Mais comment peut-on expliquer la puissance de ce tsunami ? Et surtout, pourquoi il a été aussi meurtrier ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 29/09/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 29 septembre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : une "trêve" possible qu'en cas de "calme durable", affirme Tel-Aviv

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.