Tuerie à l’aéroport de Fort Lauderdale : un acte prémédité ?

Tuerie à l’aéroport de Fort Lauderdale : un acte prémédité ?
International
DirectLCI
ETATS-UNIS – L’ancien soldat américain Esteban Santiago avait-il prémédité l’attaque de l’aéroport de Fort Lauderdale dans laquelle cinq personnes ont perdu la vie ? Plusieurs éléments tendent à accréditer cette hypothèse.

Esteban Santiago avait-t-il prémédité son projet macabre ? L'ancien soldat américain de 26 ans, accusé d’avoir abattu cinq personnes et blessé six autres vendredi à l’aéroport de Fort Lauderdale, semble, d’après les autorités, s’être rendu d’Alaska en Floride dans le but délibéré de perpétrer cette tuerie. 


Rien n'indique d’ailleurs qu'il ait eu la moindre altercation à bord de l'avion à bord duquel il avait pris place au départ d'Anchorage ni à son escale à Minneapolis ni à son arrivée à Fort Lauderdale. "Il apparaît qu'il est venu ici pour mener cette attaque horrible", a ainsi souligné George Piro, agent spécial du Federal Bureau of Investigation (FBI) en poste à Miami, selon qui aucune hypothèse n’est pour l’instant écartée. 

La piste terroriste pas exclue

"Nous avons interrogé environ 175 témoins, nous avons récupéré des enregistrements vidéo, des preuves sur place, et nous continuons à enquêter sur toutes les pistes possibles. Nous n'excluons rien", a ajouté l’agent spécial, précisant que ses services continuaient "à examiner la piste terroriste comme motivation potentielle pour cette attaque."

Santiago a commencé à tirer, visant ses victimes à la tête jusqu'à ce qu'il n'ait plus de munitionsWifredo Ferrer, procureur fédéral de Floride

A son arrivée en Floride, Esteban Santiago a récupéré le pistolet semi-automatique 9 mm qu'il avait enregistré en soute – comme la législation le lui permet –,  l'a chargé et a fait feu sur des passagers qui attendaient leurs valises. "Santiago a commencé à tirer, visant ses victimes à la tête jusqu'à ce qu'il n'ait plus de munitions", a fait savoir le procureur fédéral Wifredo Ferrer, qui a inculpé le suspect pour violences dans un aéroport ayant causé des blessures graves, crime violent avec usage d'arme à feu et d'homicide par arme à feu. Des chefs d’inculpation passibles de la peine de mort ou de la prison à vie.

Sur une première vidéo de surveillance de quelques secondes publiée par le site TMZ,  on y voit le tireur marcher tranquillement mais rapidement dans le terminal près des tapis à bagages. Vêtu d'un pull bleu, une courte barbe sur le visage, il porte un vêtement dans la main gauche, et n'a aucun sac dans les mains. Puis il récupère prestement de la main droite le pistolet semi-automatique qu'il avait dissimulé en le plaçant dans sa ceinture. Il tire immédiatement deux coups de feu sur des personnes non visibles à l'image, sans s'arrêter de marcher, puis il se met à courir.

Des troubles psychiatriques liés à la guerre en Irak ?

Plusieurs témoignages rapportent qu’Esteban Santiago souffre de troubles psychiatriques. Des troubles qui, d’après ses proches, pourraient être liés à son passage en Irak d'avril 2010 à février 2011 avec l’armée américaine. "Quand il est revenu d’Irak, il ne se sentait pas bien", a indiqué l’un de ses oncles à NBC News. Pour son frère Bryan Santiago, le jeune homme pourrait avoir eu un "flashback" de son expérience militaire. Une de ses tantes a quant à elle déclaré au site NorthJersey.com qu'il souffrait de problèmes mentaux. "Il y a un mois environ, il a semblé perdre la tête", a-t-elle affirmé. "Il disait avoir des visions".


Selon la chaîne de télévision CBS, Esteban Santiago s’est  rendu en novembre dernier dans un bureau du FBI en Alaska pour expliquer qu’il avait été forcé à travailler pour Daech et que la CIA contrôlait son esprit  pour l'obliger à regarder des vidéos du groupe terroriste. Une rencontre confirmée par George Piro qui a ajouté que le comportement "incohérent" de l’ancien militaire avait alarmé les agents, au point de demander à ce qu'il soit "examiné" dans un établissement psychiatrique. 

En vidéo

Fusillade en Floride : ce que l’on sait du tireur de l’aéroport

En vidéo

Cinq mort après une fusillade dans l'aéroport de Fort Lauderdale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter