Tuerie de Las Vegas : accro au poker, radin, sous médicaments... nouvelles révélations sur Stephen Paddock

PROFIL - La chaîne américaine CNN a réussi à se procurer une déposition réalisée en 2013 dans laquelle le tueur responsable de la mort de 58 personnes à Las Vegas le 2 octobre dernier décrit son quotidien et en partie sa personnalité.

Plus d'une semaine après la tuerie de Las Vegas qui a coûté la vie à 58 personnes et en a blessé 500 autres, on en sait toujours très peu sur la vie de Stephen Paddock. L'Américain de 64 ans, qui s'est donné la mort après le carnage, n'a laissé aucune indication quant au motif de son geste, et les enquêteurs ont bien du mal à comprendre comment il en est arrivé à penser et planifier un tel massacre. Lundi soir, la chaîne américaine CNN a publié un document inédit éclairant de nouvelles facettes de la personnalité du tueur : une déposition datée de 2013 suite à un incident remontant à 2011 alors que Stephen Paddock séjournait à l'hôtel-casino Cosmopolitan de Las Vegas. Après avoir glissé sur le sol de sa chambre et s'être blessé, selon lui, il avait porté plainte contre l'établissement et fait une déposition de 97 pages à son avocat. Déposition qui a été transmise au FBI, selon CNN.

Un voyageur qui vivait dans les casinos

Dans ces pages, il apparaît donc que Stephen Paddock était un homme qui disposait d'une certaine fortune, sans que l'origine de celle-ci ne soit réellement explicitée, qui pouvait se montrer arrogant et avare. Il a travaillé au service des impôts pendant un temps, avant d'investir dans l'immobilier. L'Américain voyageait souvent entre la Californie où il a grandi, le Nevada, la Floride et le Texas. Des voyages qui lui prenaient parfois jusqu'à "trois semaines par mois". Par conséquence, il vivait la plupart du temps dans les chambres d'hôtel des casinos qu'il fréquentait, des chambres qui lui étaient offertes "95 % du temps", en raison de sa qualité de gros joueur. 


Toujours en pantalon de survêtement noir et en tongs, il préférait amener ses propres boissons lorsqu'il jouait au casino afin de ne pas devoir donner un trop gros pourboire aux serveuses. Selon les déclarations de Stephen Paddock, ses séjours à Las Vegas ont commencé à se faire plus rares à compter de 2007, car les casinos "offraient de moins en moins de choses, cela ne valait plus vraiment la peine de se déplacer aussi souvent".

14 heures de poker par jour

De cette déposition, il ressort donc que Stephen Paddock était un gros joueur de poker qui adorait aller de casino en casino. Il dit même avoir été pendant un temps "le plus gros joueur de vidéo poker au monde". Comment le savait-il ? "Parce que je connaissais de très gros poissons et qu'aucun ne jouait autant et aussi longtemps que moi", disait l'Américain dans sa déposition.  Selon son témoignage, il lui est arrivé de jouer en moyenne 14 heures par jour, et ce 365 jours par an. 

"Je joue toute la nuit, et la journée, je dors", expliquait-il en 2013. Le sexagénaire affirmait également ne boire que très peu d'alcool lors de ses parties, car "vu les enjeux, tu veux avoir l'esprit aussi clair que possible". Au final, Stephen Paddock pouvait jouer jusqu'à un million de dollars par nuit.

Des médicaments contre l'anxiété

Ce nouveau document ne permet cependant pas d'établir dans quel état mental Stephen Paddock se trouvait la plupart du temps. En 2013, il affirmait n'avoir aucun problème de santé mentale, ne pas avoir de casier judiciaire, et ne souffrir d'aucune addiction. Il prenait cependant du valium afin de lutter contre son anxiété. Un médicament qui lui était prescrit par un médecin qu'il disait payer à l'année afin de pouvoir le joindre plus rapidement. Selon un article du Las Vegas Review-Journal, la dernière prescription de diazepam (valium) rédigée pour Stephen Paddock remonte à juin. Si une certaine agressivité, et une certaine irritabilité peuvent faire partir des effets secondaires du médicament, il est pour l'instant impossible de savoir quand Stephen Paddock en a ingéré pour la dernière fois et si cela a pu le mener à tuer 58 personnes du haut du 32ème étage du Mandalay Bay Hotel, le 2 octobre dernier.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter